Faut-il former les journalistes au personal branding?

Écoutez le débat(32 min. et 44 sec.)

En août 1997, le consultant Tom Peters a publié un article intitulé The brand called You : la marque qui s’appelle “vous même”. Il y explique que les grandes compagnies ont compris l’importance du concept de marque et qu’à l’âge de l’individu-roi, chacun doit être sa propre marque.


Le personal branding était né et un autre gourou allait se jeter sur le concept. C’est toujours un américain, il s’appelle Dan Schawbel, il tient le Personalbrandingblog et il dit ceci. “Chacun sur terre a besoin de réfléchir au personal branding, à la promotion de sa marque personnelle, du jardinier au sénateur. Certaines professions sont encore plus concernées que d’autres : les agents immobiliers, les politiciens, les médecins, les avocats parce que tous ces gens se vendent eux même avant de vendre un produit.” Schawbel ne mentionne pas les journalistes mais on est en droit de se demander si ce principe s’applique à notre métier et si c’est le cas, ce que cela implique.



Pour le journaliste Mark Glaser “A une époque où les gens vont de job en job (ou se font virer de partout), le personal branding devient plus qu'un hobby, c'est une nécessité".Ce qui compte c’est le message et non le messagers” rappellent ceux qui doutent du personal branding appliqué aux médias. En tous cas , le sujet est suffisamment important pour avoir déchainé les passions sur la blogosphère françaises ces dernières semaines (voir ceci, ceci, ceci, ceci, ceci, ceci, ceci ) et pour avoir occupé un des ateliers des Assises du journalisme 2010 à Strasbourg.


Pour parler de ce sujet nous avons invité :

Eric Mettout (@mettout) , rédacteur en chef de l’Express.fr et blogueur, sur twitter

Alice Antheaume (@alicanth), responsable de la prospective à l'école de journalisme de Sciences Po. Blogueuse sur Slate.fr.


Melissa Bounoua (@misspress), journaliste, animatrice de communauté à 20minutes.fr, blogueuse.

Vincent Glad (@vincentglad), journaliste pour Slate.fr et autres médias, étudiant à l'EHESS.

(crédit image bannière, image plateau par Simon Decreuze)
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • bjr je suis tres content des mesures sociales que notre gouvernement vient de prendre hier pour aider toutes les couches sociales du Tchad. il faut que le President de la Republique reste sur cette decision parce que tous les Tchadiens ont faim.vraiment c'est une grande politique sociale. Il ya deux cas aux Tchad que le gouvernement doit mettre les pressions pour les resoudre. il s'agit de butimer les routes economiques qui relient les principales villes du Tchad et qui peut mettre fin a la pauvrete du pays.
  • Le bon lien qui mène à l'article : http://tourl.fr/xnn ....excusez moi
  • Bonjour, je pense qu'on peut élargir ce concept aux Managers de TPE et les cadres en transition, un article propose cette vision http://tourl.fr/xnn...parole d'ex cadre en transition et jeune entrepreneure ...
  • Ziad oui j'ai bien entendu vos citations en provenance d'avis d'experts. Je ne pense pas que l'investigation soit en lien avec le format. Le subjonctif et le pronom "je"permettent aisément de proposer des hypothèses et des pensées qui nous appartiennent à nous seules.
    Enfin, je reviens demain avec un billet. A bientôt et merci pour l'échange :-)
  • @fadhila merci pour vos commentaires. Vous remarquerez que votre modeste serviteur tente sans cesse de recadrer le débat et d'expliquer qu'il ne s'agit pas nécessairement de recherche de célébrité. Quant à "l'investigation", c'est certain que le format "talk" ne s'y prête guère.
  • Là j'entends des affirmations scandaleuses "Personal Branding , recherche de célébrité" Mais comment peut on transférer ses propres craintes/espoirs pour définir un concept ??? Où est la rigueur journalistique ?? L'investigation est désormais aux oubliettes à priori.
  • @fadhila Merci pour cette contribution savante. C'est certain que les journalistes devraient faire appel à des spécialistes comme vous pour recadrer le débat.
  • C'est intéressant de constater que les journalistes s'intéressent au Personal Branding Alors qu'ils en font depuis des années sans le savoir , vraisemblablement. En revanche, j'entends dès choses erronées et incomplètes
    Ce n'est pas une relation de consommateur puisqu'il s'agit de mieux se connaître pour bâtir son projet de vie et promouvoir ses talents
    Ce n'est pas une organisation d'une présence en ligne mais On et Off line
    Ce n'est pas raconter sa vie privée mais ce qui relève de sa personne et de sa personnalité A chacun de poser le curseur vie privée/vie publique
    Quel est le rapport avec le nombre de followers ?!!!!
    Et je vais arrêter là car le mieux serait d'écrire un énième article.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...