Jeudi 9 avril des journalistes de Libération,Mediapart, NextInpact, Le Figaro, Rue89 et l’Atelier des médias-RFI ont organisé une soirée de réflexion publique à Numa (Paris) au sujet du projet de loi sur le renseignement. Ce texte est présenté par le Premier Ministre, Manuel Valls, comme nécessaire car il permet de “conférer aux services de renseignement des moyens à la hauteur de la menace terroriste” . Il suscite, en revanche, une grande inquiétude chez les défenseurs des libertés et chez les journalistes, en France, mais aussi à l’étranger où un éditorial du NYT intitulé, The French Surveillance State, l’Etat de surveillance français, a marqué fortement les esprits. On reproche au projet qui sera débattu dès lundi (13 avril) au parlement d’ouvrir la voie à une surveillance de masse de la population française. Ces critiques sont-elles fondées? La lutte contre le terrorisme doit-elle nécessairement impliquer une plus grande surveillance et moins de libertés ? Nous avons posé ces questions à un panel représentant les trois pouvoirs et la société civile.

Intervenants :

  • Renaud Vedel, Conseiller des affaires intérieures de Manuel Valls
  • Laurence Blisson, Syndicat de la Magistrature
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste en contrat pro à l'Atelier des Médias de RFI
Twitter: @manonmella

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...