Faisons un rêve : dans un monde parallèle, j'étais au salon du livre de Paris pour l'édition 2014

Mon grand-père me disait souvent "si tu ne peux pas avoir ce que tu veux tout de suite, contentes toi de ce que tu as, tu peux aussi rêver que tu l'as en attendant de l'avoir". Je vous laisse imaginer ce que ce genre de propos avait comme effet sur la petite fille impatiente que j'étais. Grhhhh ! C'était bien trop profond pour l'esprit d'une gamine pourrait se dire certains, oui et non. Parce qu'au fond même si sur le moment, je trouvais ses petites phrases philosophiques aussi "barbantes" que les punitions de mes parents, aujourd'hui, elles me sont d'un grand secours, la preuve. Puisque, cette année encore, je n'ai pas quitté les montagnes pour me perdre dans les allées de la porte de Versailles au salon du livre, j'ai choisi de suivre les conseils de mon pépé Loubienga.

Et voilà le travail... J'y suis... Et je vous emmène dans mon rêve éveillé au salon du livre via le stand des livres et auteurs du bassin du Congo. Vendredi 21 mars, j'ai arrêté le travail à 15 heures, mon exemplaire de La brève histoire de ma mère sous les bras, j'ai pris la direction porte de Versailles avec pour objectif d'être la toute première à obtenir la dédicace de Jean-Aimé Dikabana. Évidemment, je me serais empressée de faire un selfie avec lui après tout, n'est-ce-pas le nec plus ultra en ce moment ? Oui çà fait très groupie, mais en même temps, j'ai une bonne excuse, Barack Obama et le Pape François ont sacrifié à ce courant aussi, alors, tout est permis. SouRIRES !

Le lendemain samedi, j'ai fais relâche, parce qu'il faut bien le reconnaitre, ce n'est pas tous les jours, que je viens à Paris, et il fallait que j'en profite pour faire des trucs de filles comme la coiffure, la pédicure, la manucure, le massage et puis samedi j'ai tango aussi, donc on ne peut pas être partout non plus.

En revanche aujourd'hui dimanche, je suis retournée au salon et là, çà a été le tourbillon, j'ai pu faire la connaissance de trois jeunes auteurs qui m'intriguent Mamadou Mahmoud N'Dongo, Joss Doszen et Marien Ngombé. Et je suis repartie de plus belle avec les dédicaces, les photos et comme en plus, ces auteurs ont un sens de l'humour très aiguisé, j'ai beaucoup ri. Bref, c'était comme qui dirait le paradis. Puis, j'ai sagement repris mon train pour regagner mes montagnes.

Je le trouve pas mal mon rêve, en tout cas, il est plus inspirant que mon véritable week-end. Après tout qu'importe, pourquoi ne pas se faire plaisir de temps à autre et imaginer ce que la main ne peut atteindre ?

Qu'en dites vous ? Suis-je bonne à enfermer ? Ou bien est ce que vous aussi, il vous arrive de vous laisser aller ?

Vues : 163

Commentaire de Obambé GAKOSSO le 31 mars 2014 à 18:08

Hello Grâce!

Je suis plié de rire. Drôle de rêve auquel je n'ai jamais pensé en fait. Crois-moi, tu te serais bien amusée avec des gars comme FCZ, JAD (pour ne citer que ces deux-là).

Bon, je te propose un autre rêve: tu organises un Salon du livre à côté du marché Total. Voilà, vas-y, on te lit...

@+, O.G.

Commentaire de Grace Bailhache le 3 avril 2014 à 20:16

Ah ah ah, Obambé, obambé, j'ai envie de voler l'expression favorite de ma soeur Alpha...Mais qui te peut même ? J'ai déjà eu l'occasion de rire avec FCZ dans une autre vie, j'adore son style et son côté chat discret qui n'en pense pas moins. Je suis en retard de mes lectures, et j'avoue que je préfère désormais le lire directement. En revanche pour JAD, j'ai très envie de découvrir l'ensemble, donc oui, je te fais confiance, je pense que çà aurait été très instructif et drôle.

Humm Total ? Pourquoi pas ? çà serait un must,il y'a Libération, Saint ex, et l'ancienne fac des sciences pas loin, sans parler du Forum des jeunes entrepreneurs, c'est un lieu parfait.

Mais pourquoi pas aller encore plus loin, le faire carrément dans un foula foula...Genre mini salon dans le bus direction TOTAL...CCF, nganga edouard...Moungali...Mounkondo....Démarrer chauffeur....

Grace

Commentaire de Moussa ndiaye le 8 avril 2014 à 13:55

je viens de vous lire je suis vraiment content de vous ;

je me souvient toujours de ce propos d'un de mes professeurs que me nous disait tant qu'on vit ,on peut realiser son reve>> et là je suis tout à fait d'accord avec lui car pour moi rien n'est impossible dans la vie il suffit d'imager pourquoi telle persone y est accedé et se poser la question du pourquoi pas moi aussi ?>> mon amie tu peut y acceder

Commentaire de Moussa ndiaye le 8 avril 2014 à 14:01

je viens de vous lire je suis vraiment content de vous ;

je me souvient toujours de ce propos d'un de mes professeurs que me nous disait tant qu'on vit ,on peut realiser son reve>> et là je suis tout à fait d'accord avec lui car pour moi rien n'est impossible dans la vie il suffit d'imager pourquoi telle persone y est accedé et se poser la question du pourquoi pas moi aussi ?>> mon amie tu peut y acceder comme le dis stephane Hessel:
« Il ne faudrait pas exaspérer, il faudrait espérer. L'exaspération est un déni de l'espoir. Elle est compréhensible, je dirais presque qu'elle est naturelle, mais pour autant elle n'est pas acceptable. Parce qu'elle ne permet pas d'obtenir les résultats que peut éventuellement produire l'espérance. »

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Écoutez !

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Billet de IBRAHIM HOUMED

La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse-Par Houssein IBRAHIM HOUMED

La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse Très affaibli depuis sa lourde intervention chirurgicale qui l’empêche de tenir la station debout, Ismaël Omar Guelleh aurait tout de même…Plus
il y a 5 heures
Billet de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

RD Congo : la cornélienne situation de l’opposition au regard de la révision constitutionnelle

En République Démocratique du Congo, la majorité présidentielle se mobilise…Plus
il y a 15 heures
Tamba Oularé a répondu à la discussion Effet des NTIC sur la santé sexuelle des jeunes et ado de Ibrahima sory camara.
"Bien sure dans une base de donnée, elles peuvent être contrôlées pour réduire le risque de l'extravagance cybernétique.  Tous les responsables et administrateurs des liens qui diffusent de telles…"
il y a 15 heures
Tamba Oularé a commenté l'article La charte de l'atelier des médias de Philippe Couve.
"Bonjour, je suis un nouveau sur la plate forme de l'atelier des médias et je trouve responsable de se donner une ligne de conduite pour mieux avancer comme le dirait plus haut un confrère. En tout on dit dans notre langue…"
il y a 16 heures
Tamba Oularé a commenté l'article La charte de l'atelier des médias de Philippe Couve.
"Bonjour, je suis un nouveau sur la plate forme de l'atelier des médias et je trouve responsable de se donner une ligne de conduite pour mieux avancer comme le dirait plus haut un confrère. En tout on dit dans notre langue…"
il y a 16 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Wikileaks a publié l'ordonnance de suppression secrète contraignant les médias australiens à taire une affaire de corruption présumée. Une filiale de la banque centrale australienne et des chefs…

Plus
Facebookil y a 16 heures · Répondre
Un billet de Ismaël Halissat a été présenté en exclusivité

"Internet est sur le point de disparaître" : entretien avec le géographe Boris Beaude

L’Atelier des médias reçoit cette semaine le géographe Boris Beaude pour parler de…Plus
il y a 17 heures
Vidéo publiée par Grace Bailhache
il y a 19 heures
Vidéo publiée par Ibrahima sory camara

Construction du stade

01:08
L'association ACTIONS POUR LE VOLONTARIAT A DUBREKA AVD participe aux travaux de construction D'une tribune au stade préfectoral de Dubreka.
il y a 19 heures
Ibrahima sory camara a promu le blog Aucun titre de Ibrahima sory camara
il y a 20 heures
Billet de Ibrahima sory camara
il y a 20 heures
Billet de Alif Buterinote

Le cinéaste réalisateur congolais Alif Buterinote (Vie et formations)

Depuis sa naissance en 1998 le 1 mai, Alif Buterinote fut un jeune garçon simple de comportement et respectueux. Dans sa vie sur cette terre, Alif a toujours détesté la vie de dépendance et de sous-estimation, pour ça il cherche toujours la vie de…Plus
il y a 20 heures
Ibrahima sory camara a répondu à la discussion Effet des NTIC sur la santé sexuelle des jeunes et ado de Ibrahima sory camara.
"Merci d'avoir répondu à cette discussion, Mais vue cette évolution grandissante, est-ce peut-on contrôler ces image ou du moins l'internet?"
hier
Guenscher Ilovy Métayer a recommandé le profil de Guenscher Ilovy Métayer
hier
Discussions publiées par Komla Tsogbe
hier
Billet de Mohamed Ould Chighali

CE QUE JE PENSE ET CE QUE JE CROIS : Printemps arabe ou été meurtrier ?

Quand Mohamed Bouazizi ce jeune vendeur ambulant de fruits et légumes de Sidi Bouzid dont la marchandise avait été confisquée par les autorités s’était immolé par le feu  le 17 décembre 2010 s’était une manière pour lui de dénoncer    la répression…Plus
hier

Membres

Les billets à la Une

Abonnez-vous par mail :

Photos

Chargement en cours…

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation