Une élection se gagne dans les urnes pas dans les rues. Jean-Pierre Fabre l'oublie en menaçant le Président de la République, « de réactions violentes et d'affrontements » si le système de comptage et de contrôle des votes n'est pas retiré. Un caprice. Il trépigne le candidat de cap2015, parce qu'il sent l'élection perdue. Un symptôme de dépression pré-électorale qui trahit une personnalité fragile, inapte à supporter le fardeau de l'Etat qui exige du sang-froid. Le sang, Jean-Pierre Fabre veut, lui, le répandre dans la rue pour dissimuler un échec électoral que tous, ici, lui prédisent. Qu'il lui soit rappelé à cet irresponsable, que le devoir d'un chef c'est d'épargner son peuple. Qu'il lui soit rappelé que l'honneur d'un homme d'état s'incarne dans le respect des engagements, spécialement lorsqu'ils ont été pris devant le président d'un état étranger qui s'en porte garant. Avant même l'élection Fabre le faible montre qu'il est impropre à l'exercice de la fonction d'homme d'état.

 

Le sanglant chantage du challenger qui chute

 

Il n'a pas encore perdu l'élection mais il a déjà perdu la tête : Jean-Pierre Fabre, le candidat fébrile de Cap 2015, menace par lettre, l’État, de l'émeute. Une lettre ouverte. Il aurait mieux fait de la fermer. Il fait du chantage à l'effusion de sang, et veut voir se répéter les horreurs de 2005, pour faire plaisir à ses amis, journalistes blancs en quête de sensations fortes. Mais si le candidat Fabre manque de maturité, le peuple togolais est prêt à vivre ce scrutin dans le respect des institutions dont il s'est lui-même doté et dans une totale indépendance d'esprit.La CENI est le garant de la loyauté du scrutin et le système SUCCES est l'outil dont elle s'est dotée. La remise en question d'un accord passé devant le président de la CEDEAO est un manquement à la loyauté des accords et une atteinte à l'honneur du Togo. Si la peur de perdre est trop forte, que Jean-Pierre Fabre se rappelle à la dignité de la fonction qu'il brigue et garde son sang-froid devant la défaite imminente !

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...