Entrave à la liberté, de qui envers qui?

Depuis le 31 Mars 2011, j'ai réflechi pour me faire une idée sur la situation FRAC, surtout sa marche de ce jour. Je ne me retrouve pas. ANC a parlé de loi liberticide de BODJONA que nous reconnaissons tous. Et pour cela cette loi a été soumise à l'étude et à la correction et ANC a été invité et a décliné l'invitation. Je ne voie vraiment l'intérêt de cette marche pour le 31 mars si ce n'est une provocation.

Dans le but de protéger l'honnête population et à ce qu'elle vaque normalement à ses occupations il a été décidé ce qui a été fait. Si Jean Pierre Fabre est de bonne foi, pourquoi refuse t-il de participer à l'élaboration de cette loi qu'il conteste? C'est pour encore contester ce qui sortira comme loi après.

Je me demande parfois Fabre sait vraiment ce que nous voulons? Certains de ses actes sont déplacés. Ils faut suivre les gens tout en réfléchissant et non simplement un suivisme.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...