Tous ceux qui ont eu l’occasion de voir grandir des enfants le savent : les petits naissent avec un pouvoir d’imagination épatant. C’est que, comme le disent les principaux psychologues de l’enfance, les aventures qu’ils imaginent leur permettent de faire face solidement aux épreuves de l’existence. La bonne fée, la méchante sorcière, le loup vorace ou le roi magnanime les aident à mettre de l’ordre dans leur monde intérieur en personnifiant leurs désirs, leurs peurs et les exigences de leur conscience. Des vertus sur lesquelles compte la Côte d’Ivoire, qui a pleinement intégré à sa politique culturelle les arts du spectacle.  

Le théâtre, vecteur d’épanouissement pour tous les enfants

L’imagination permet aux enfants de s’attaquer selon leurs moyens aux principaux problèmes de l’humanité. Des questions telles que les affects, le travail, les rapports entre les personnes, les institutions sociales et politiques, la famille, le pouvoir, l’argent et tant d’autre sujets essentiels sont abordés par les enfants à travers les jeux et la fantaisie. En imaginant des aventures, en créant des personnages ou en s’identifiant à ceux qu’ils découvrent, les enfants cherchent des réponses aux questions les plus graves.

Le jeu est également formateur car il permet à l’enfant d’augmenter ses capacités sur lui-même et sur les autres. En s’appropriant des outils aussi quotidiens et importants que le langage ou la géographie des lieux qu’il habite, l’enfant transforme sa façon de penser. Le jeu l’aide à développer des compétences physiques, techniques et intellectuelles qui s’avéreront essentielles tout au long de sa vie.

De leur côté, les pratiques artistiques sont le prolongement des capacités d’imagination et de jeu. La pratique de la musique, le théâtre ou encore la peinture permettent à l’enfant de donner libre cours à son imagination tout en développant des compétences et valeurs cruciales à la vie en commun telles que le travail, la responsabilité, l’engagement et la discipline. Grâce aux pratiques esthétiques il apprendra à concilier ses émotions avec les exigences du monde extérieur, et pourra ainsi devenir un citoyen sensible, responsable et épanoui.

 

La Côte d’Ivoire mise sur les arts du spectacle

La Côte d’Ivoire, consciente du rôle que le jeu et l’art peuvent jouer dans le développement des enfants, favorise les initiatives visant à promouvoir la participation des jeunes à des activités culturelles et ludiques. C’est ainsi qu’après sept années d’absence, le Marché des arts du spectacle africain (MASA) a pu faire son grand retour en Afrique en 2014. En partenariat avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), la Côte d’Ivoire a accueilli à cette occasion plus de 1 000 professionnels et près de 500 artistes provenant de 23 pays. Leurs énergie et bonne humeur ont réjoui petits et grands pendant plusieurs jours.

Le développement d’un pays n’est pas uniquement un processus d’ordre économique auquel on ajouterait un élément culturel superflu et contingent. La culture est bien plus que l’ensemble des œuvres d’art réservées à une élite. Elle est une interprétation globale de la nature, une grille de lecture et de transformation du monde. La culture comprend toutes les manifestations productives de l’homme, tant technologiques qu’économiques, artistiques ou quotidiennes. Promouvoir les arts du spectacle parmi les plus petits est ainsi une façon d’encourager le développement de leur imagination et créativité afin qu’ils puissent par la suite transformer le monde qui les entoure. Les jeunes comédiens d’aujourd’hui sont les grands comédiens de demain, à moins qu’ils ne soient hommes politiques, entrepreneurs ou leaders !

La fondation Children of Africa de Dominique Nouvian Ouattara vise justement à faire des enfants africains les protagonistes de leur propre vie. Cela passe aussi par la participation à des activités culturelles et la création artistique. C’est ainsi que la troupe du groupe d’actions socioculturelles d’Adzopé (Gasca) a offert un spectacle le samedi 16 avril 2016 dans un centre d’accueil pour enfants de la fondation. Intitulé Le cadeau, le spectacle proposé par la troupe véhicule un message fort sur la paix et la réconciliation et sur le rôle que les enfants peuvent jouer afin de contribuer à résoudre les conflits entre les adultes. Là encore, il s’agit de mettre en valeur les plus jeunes en tant qu’acteurs essentiels dans la construction d’une société plus juste et harmonieuse.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Professeur de théâtre dans un lycée public de la région parisienne et président d'une petit ONG, j'organise deux fois par an des stages d'apprentissage dans des pays d'Afrique de l'Ouest, principalement la Côte d'Ivoire, le Cameroun, le Sénégal et la Guinée. Je demeure convaincu que l'expression verbale et corporelle est une des clés de la réussite, et m'évertue donc à transmettre mon savoir aux jeunes de tous les horizons !

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...