Emission n°75-1: Tous photographes de l'actualité?

Ecoutez la rubrique (22 min. et 47 sec.)

Sommaire

Atelier des médias, une émission réalisée par Simon Decreuze.

[Photo: Matthias Winkelmann via Flickr]

Membre de la communauté en vedette

Cette semaine, gros plan sur Maiga qui est originaire du Mali et qui réside à Lyon en France où il exerce le métier de professeur de français et d'histoire-géographie.







Actu de la semaine

  • La Grande-Bretagne annonce le lancement d'un vaste programme pour révolutionner les rapports entre les citoyens et leurs services publics. Les Anglais pourront bientôt déposer leurs commentaires sur les hôpitaux, les dentistes, les pharmacies, les opticiens ou encore les écoles, sur de nouveaux sites web qui seront lancés dans le courant de l’année.

  • En France, la télévision mobile va voir le jour sur les iPhone à partir du 7 avril. L'opérateur Orange va lancer une application qui permet de regarder gratuitement 20 chaînes de télévision.

  • En Chine, le site de partage de vidéo YouTube était inacessible cette semaine. C'est déjà arrivé mais cette fois la raison du blocage n'est pas connue.

  • En Belgique, Facebook n'a pas la cote chez les employeurs. Dans 4 entreprises sur 10 l'accès au réseau social est bloqué. Les employés perdent leur temps sur Facebook estiment les patrons. Si votre accès n'est pas pas bloqué, profitez-en et retrouvé également l'Atelier des médias sur Facebook.

Tous photographes de l'actualité ?

Dans une cour calme au pied de la butte Montmartre à Paris, voici les locaux de Citizenside. Cette jeune entreprise est double. Elle se présente comme un site communautaire de partage de photographies mais aussi et surtout comme une agence de presse photographique qui propose aux médias traditionnels des images photographiées ou filmées par des amateurs. L'Agence France Presse (AFP) est d'ailleurs actionnaire minoritaire de l'enrtreprise.

J'ai voulu savoir comment travaille l'équipe de Citizenside avec les photos qu'elle reçoit par centaines tous les jours. J'ai voulu comprendre comment les photos et les vidéos sont analysées et comment les informations sont vérifiées.

Je vous propose un reportage dans les locaux de Citizenside et une interview avec Aurélien Viers, le rédacteur en chef qui répond à vos questions et aux miennes.

Pour en savoir plus:

La communauté de l'Atelier des médias

Anne-Laure Marie s'apprête à lancer une nouvelle enquête participative et elle vous interroge sur le sujet que vous voudriez voir traiter dans ce cadre.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Depuis la mort de Kennedy filmée par un amateur jsuqu'aux attentats dans le métro londonien, le simages amateurs ont toujorus été utilisées, comme les témoignages enregistrés par les radios quand elels n'ont personne sur place en cas de tremblement d eterre ou autre. Rien d enouveau.

    La possibilité de manipulation, d eretouche numérique existe aussi bein pour le spros, on l'a vu pendant la guerre du Liban, que pour les amateurs. Il n'y a pas de "photojoournalistes amateurs"... Il y a des photographes de presse qui vivent de leur métier, plus ou moins bien, et des millions de gens porteurs d'une mobile avec fonction photo, ou des photographes amateurs qui peuvent espérer vendre une image quand ils ont vu un people, ou été témoin d'un faits divers.

    Ils la vendent aux agences de presse classiques, et éventuellement à une structure spécialisée (qui ne fait pas que cela) comme Citizenside qui a survécu, mais son équivalent britannique racheté par Getty Images a disparu... pas rentable.
  • a l'ere des NTIC et des manipulations qui sont possibles à l'aide des outils numériques, quelle peut être la pourcentage de fiabilité des images que reçoit cette entreprise citoyenne?

    Comment fait-elle pour vérifier la fiabilité de ces photos? Quelles sont les régions ou les pays qui sont couverts par ces photojournalsites amateurs?
  • bonjour simon!
    ben,je veux savoir si citizenside verifie les informations et les photos lui envoyées par les amateurs et qu'elle s'autorise de publier sur le net car il serait tres regrettable de constater qu'une *entreprise de telle envergure
    puisse manquer une commission de censure pour pouvoir verifier la veracité et l'authenticicté des informations et photots qu'elle publie!
    je veux encore savoir si il ya une compasation,une contre partie qu'elle octroie a ces amateurs en guise re remerciement/
    merci
    eric casinga.
  • Voici mon sujet de thèse pour lequel je sollicite un appui de quiconque voudrait bien m'aider. Je profite de ce forum pour recueillir les avis des auditeurs de RFI: L'Internet peut-il être un outil idéal pour apporter un nouveau type du progrès social dans les pays en voie de développement? Si oui, comment en faire bénéficier aux populations paysanes.
  • Bonjour Philippe,
    au risque de surprendre, je ne crois pas trop -non pas à la pérennité d'un modèle basé sur le traitement et la gestion sous forme d'agence de presse des photos "d'amateurs" mais- à la véracité absolue du système standardisé des photos réalisées dans le cadre du contenu généré par les utilisateurs.
    [J'avais pourtant rédigé, il y a quelques temps, un papier qui allait dans le sens de cette évolution naturelle.]
    Autant cela fonctionne parfaitement pour un blog mais, sans vérification éditoriale -et ce malgré les procédés de traitement technique réalisés par CitizenSide-, il est risqué pour un titre de presse de publier des photos dont on ne sait si elles ont été "falsifiées".
    Dans ce cadre (juridique), c'est la responsabilité d'éditeur de contenu et non d'hébergeur qui prévaut, et donc la responsabilité du directeur de la publication. A lui de juger, donc.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...