Ecoutez la rubrique (14 min. et 1 sec.)

Atelier des médias, une émission réalisée par Simon Decreuze.

Chaque semaine, l'Atelier des médias invite les Observateurs de France 24. Les Observateurs, ce sont des internautes aux quatre coins du monde qui sont témoins de l'actualité. Et leurs infos, c'est votre l'équipe de journalistes réunie autour de Julien Pain qui les vérifie et les publie sur internet. Julien Pain viendra chaque semaine nous dire quelle est l'actualité vue par les Observateurs.

[Photo: AFP]

L'actualité de la semaine

De jeunes espagnols, d’à peine 18-19 ans, ont réussi un sacré exploit. Ils ont pris des photos de la terre à une hauteur de 30 000 mètres. Là où même les avions ne vont pas. Pas besoin de fusée spatiale ou de millions d’euros. Ils ont simplement attaché un appareil photo numérique à un énorme ballon rempli d’hélium. Et ils ont lancé le tout. Le résultat est stupéfiant. On dirait presque que ce sont des photos la Nasa.
A voir sur le site des Observateurs

Les Libanais viennent de lancer une compagnie de taxi pas comme les autres. Si vous êtes un homme, vous ne pourrez jamais prendre un taxi rose. Ces Taxis sont justed pour les femmes. Ils sont tout roses : la carrosserie est rose, les sièges sont roses, et même les conductrices, toutes des femmes, sont habillées en rose. Pourquoi des taxis pour femme ? Selon nos Observateurs, c’est une demande des touristes saoudiens, qui ne voulaient pas que leurs femmes, elles soient conduites par des hommes.
A voir sur le site des Observateurs

Les internautes chinois ont trouvé une nouvelle méthode pour contourner la censure. Ils utilisent des Lamas boueux ! Cette technique du lama boueux, elle est expliquée dans une petite vidéo qui fait fureur en Chine. Ce lama boueux, évidement, il n’existe pas. C’est juste un jeu de mot. "Lama boueux", ça se prononce pareil qu’une grosse insulte. Et comme ce type de gros mot est bloqué automatiquement sur les forums, ou sur les blogs chinois, et bien les internautes le remplacent en écrivant "lama boueux". Ca veut évidement rien dire, mais tout le monde comprend. Et ce "lama boueux", en Chine, est devenu un animal mythique. On peut même acheter des tasses, et des tee shirts, à son effigie.
A voir sur le site des Observateurs

Le décryptage de la semaine

Une incroyable série de photos de l'armée vient d'être mise en ligne par un archiviste de l'armée américaine contre l'avis de ses supérieurs. Ces clichés se trouvaient dans une cave du musée de la Santé et de la Médecine de Washington. Ils ont été numérisées et postés sur Flickr par Mike Rhode, le responsable des archives. Sa démarche n'a pas plu à l'armée, son employeur, qui lui a interdit de continuer. Mike a refusé de suivre cet ordre, mais il poste désormais les photos depuis chez lui.


A lire sur le site des Observateurs

Le sujet de la semaine

Direction le Cameroun maintenant. Le Cameroun où le Pape Benoît XVI était en visite cette semaine. Une visite qui a été vécue très différemment sur place et en France, on va le voir avec nos deux invités.

Ce sont les déclarations du Pape sur le préservatif et le sida qui ont retenu l'essentiel de l'attention. Le Pape qui a déclaré qu'"on ne peut pas régler le problème du sida avec la distribution de préservatifs. Au contraire (leur) utilisation aggrave le problème", en estimant que la solution passait par "un réveil spirituel et humain".

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • moi je pense au contraire ke ces propos doivent porter toute l attention car le paperepresente une egliseet pas des des moindres ceci dit toutes ces bavures kil enchaine lors de ces tournees je ne sais pas trop si c est le mal de l air mais cela retombe sur nous et la generation ki suivra devra en payer les frais comme cela c est fait par le passe c est le catholisisme et ses adeptes ki en souffrent tout ded meme beaucoup plus ke le pape kand l on charge de responsabilite aussi enorme cela est impardonnable et condamnale le debat n est pas innoffensif et merite oblige ke l interet y soit porte par ayina steve de douala
  • bonjour a tous,
    a mon humble avis les propos du pape concernant le preservatif ne doit pas faire de debat un peu partout, car ce n'est que sa vision sur l'utilisation du preservatif. sinon le pape n'oblige personne a abandonné l'utilisation du preservatif. cherchons a parlé d'autres grand sujet qui nous preoccupent en afrique. merci
  • Bonjour à tous,

    Le sujet concernant le voyage du Pape en Afrique (Cameroun et Angola) a déjà attiré mon attention parce que je me suis exprimée dessus sur mon blog www.heclosions.over-blog.com

    Ce que je voudrais relever ici concerne :
    1. Je me demande comment des personnes qui sont en marge de l'Eglise depuis des siècles pensent que la visite d'un Pape conservateur comme Benoît XVI pouvait leur apporter quelque chose. Mais pour une fois que les africains et les camerounais (qui se réjouissent d'être les premiers à accueillir ce pape) ouvrent les yeux. L'Afrique est un continent accessoire pour le Vatican. Le Pape ne s'y est pas rendu parce qu'il pense que le Cameroun, l'Angola ou toute l'Afrique compte, c'est juste une manière de suivre un calendrier et de faire diversion. Regardez comment sont traités les africains prêtes qui étudient et travaillent dans les paroisses en France. On les envoie dans les endroits où les bons prêtres français ne veulent plus aller. Ils travaillent pour un salaire de misère. Regardez le sort réservé aux religieuses africaines qui travaillent comme des esclaves des temps modernes (déguisées en religieuses) au Vatican et dans les maisons de retraites des prêtes et des religieuses en Europe. Vous comprendrez que l'Eglise ne fonctionne pas différemment de certains lieux de nos sociétés que nous critiquons tous les jours. Mais dans ce que j'évoque là, les plus à plaindre ne sont pas ceux qui entretiennent un tel désastre ; ce sont ceux qui acceptent de se faire traiter ainsi, alors que nous sommes au 21e siècle. Eux qui sont considérés comme l'élite intellectuelle de nos pays s'ils ne sont pas capables de dire non à cela comment peut-on s'offusquer de voir des autorités politiques chasser de pauvres marchands qui sont des taches humaines sur le chemin du Pape à Yaoundé ? Comment s'étonner de voir ces populations oubliées danser sous le soleil et porter leurs plus beaux habits pour accueillir ce digne représentant de Dieu ? Même la journaliste a manqué des mots pour exprimer la qualité de l'honneur adressée au Pape.

    2. Le Pape parle de pauvreté, du sida, de la corruption, de la mauvaise gouvernance, d'injustice... Mais tout ça nous le savons, il faut la visite d'un pape en terre africaine pour que les choses changent ? Il pouvait se contenter de faire un discours depuis le Vatican pour nous redire toutes ces choses. Pour moi, celle-là est une visite de plus, mais inutile d'un pape en Afrique. D'autant plus, le réveil spirituel et humain dont il parle pour les opposer à l'efficacité du préservatifn, sont des réalités. On y prie plus et on y fait plus d'enfants.

    Alors que tous ont attaqué le Pape sur ces propos déplacés sur le préservatif (sujet qu'il ne maîtrise pas du tout ) je suis étonnée d'entendre relativiser ces propos et justifier le pourquoi du comment.

    La religion catholique est une affaire de riches, nous africains occupons-nous d'assainir notre économie, de trouver à manger, d'éduquer nos population et si Dieu nous aide à tenir le coup dans notre misère, utilisons la religion comme thérapie, mais oublions le Vatican et le Pape.
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier