Ecoutez la rubrique (7 min. et 35 sec.)

Atelier des médias, une émission réalisée par Simon Decreuze.

Chaque semaine, l'Atelier des médias invite les Observateurs de France 24. Les Observateurs, ce sont des internautes aux quatre coins du monde qui sont témoins de l'actualité. Et leurs infos, c'est votre l'équipe de journalistes réunie autour de Julien Pain qui les vérifie et les publie sur internet. Julien Pain viendra chaque semaine nous dire quelle est l'actualité vue par les Observateurs.

L'actualité de la semaine par Julien Pain

Des écoles fantomes au Pakistan
L’un de nos Observateurs au Pakistan, Naeem Sadiq, nous parle cette semaine de ce qu’il appelle les écoles fantômes. Une école fantôme, c’est une école qui reçoit des financements du gouvernement, mais qui en fait n’a jamais ouverte. Les professeurs reçoivent bien leur salaire chaque mois, mais sans avoir jamais donné un cours. Et le bâtiment de l’école est même parfois utilisé pour abriter du bétail, ou pour faire chambre d’hôte. Ca paraît complètement incroyable, mais Naeem nous dit qu’il y aurait 25 000 de ces écoles fantômes au Pakistan. Selon lui, l’argent du gouvernement part dans la poche des autorités locales. C’est une forme de corruption politique.

La situation que décrit Naeem est ubuesque, mais il y a encore pire.

Et oui, car vous savez d’où vient une partie de l’argent qui finance ces fausses écoles ? De la Banque mondiale. L’organisation internationale a investi 100 millions de dollars dans le système éducatif de la région du Sindh, au sud du pays. Et dans cette seule région, il y a près de 7000 écoles fantômes. Naeem Sadiq, notre Observateur, trouve ça révoltant. Et il se demande comment le gouvernement, même s’il décide de changer les choses, pourra compenser pour tous les enfants pakistanais qui n’ont jamais pu aller à l’école à cause de cette corruption.
A voir sur le site des Observateurs

Condoleeza Rice et la torture
Sur les Observateurs, un étudiant nous raconte sa rencontre avec Condoleezza Rice. Condoleezza Rice enseigne maintenant dans son université, à Stanford, et il a pu lui poser une question alors qu’elle se promenait dans les couloirs de sa fac. Et ce jeune homme a eu du cran. Il s’est planté devant elle et il lui a demandé si elle regrettait d’avoir autorisé la torture à Guantanamo. Il parlait notamment du supplice de la noyade, on dit aussi de la planche à eau, qui était devenue une technique d’interrogatoire habituelle de la CIA. Evidement, l’ex femme d’Etat ne s’est pas démontée. En résumé, elle lui a répondu qu’en temps de guerre, il faut parfois prendre des décisions difficiles. Une réponse qui n’a pas convaincu notre étudiant. Mais chacun peut se faire son idée, car nous publions l’intégralité de leur conversation sur le site des Observateurs.
A voir sur le site des Observateurs

Le sujet de la semaine

Une vidéo montrant le cheikh Issa ben Zayed Al-Nahyan, frère du cheikh Khalifa Ben Zayed, souverain d'Abu Dhabi et président des Émirats arabes unis (EAU), est apparue sur le web. La vidéo, tournée à la demande du cheikh Issa lui-même, montre, durant 45 minutes, d’horribles scènes de torture infligées à Mohammed Shah Poor, un homme d’affaires afghan accusé de ne pas avoir livré au prince une quantité convenue de marchandises.

A voir sur le site des Observateurs

Reblog this post [with Zemanta]
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...