Écoutez l'émission (29 min. et 40 sec.)


Sommaire

Atelier des médias, une émission réalisée par Simon Decreuze .



Membres de la communauté en vedettes

Nadine Kouamouo-Tchapchet est notre membre en vedette cette semaine. Nadine est une blogueuse, elle est aussi chargée de communication. Elle vit et travaille à Abidjan en Côte d'Ivoire. Elle est aussi la femme de Théophile Kouamouo qui a arrêté ce mardi par la police ivoirienne. La justice lui reproche d'avoir publié dans son quotidien le « Nouveau Courrier » des extraits d'un rapport d'enquête de 137 pages remis par le procureur Tchimou au président Gbagbo le 24 juin dernier. Un dossier chaud lié à l'affaire dite de la fillière cacao qui concerne en fait des détournements de fonds à grande échelle. Le Nouveau Courier devait publier 5 articles sur cette affaire et sur ces fuites, l'arrestation de Théophile et de ses collègues Saint-Claver Oula, Rédacteur en Chef et Stéphane Guédé, Directeur de Publication, a empêché pour l'instant la parution des 4 derniers articles.

Hommage à Pius Njawé

C'était un journaliste militant pour les droits de l'Homme et la liberté de la presse au Cameroun. Pius Njawé est mort dans un accident de la route ce lundi aux Etats Unis. Il est né en 1957, il avait donc 53 ans. Il avait commencé sa carrière comme vendeur de journaux. Petit à petit, à force de travailler, d'observer, de lire, il est devenu lui même journaliste et s'il fait un nom notamment grâce à un reportage sur "Les Lucioles de la nuit" qui parle des prostituées publié dans la gazette de Douala. En 1979, il décide de créer son propre journal le Messager. Une aventure que Pius Njawé avait raconté à Philippe Couve en octobre dernier à l'occasion des trente ans du Messager.
.



Écoutez l'entretien (27 min. et 32 sec.)




Où sont passées les dernières images de Fabio Polenghi ?
Le 19 mai dernier le photographe italien Fabio Polenghi a été tué par un tir de sniper alors qu’il couvrait la crise thaïlandaise sur les barricades rouges. Aujourd’hui, sa sœur, Isa Polenghi, est à la recherche de l’appareil photo de son frère. Un mouvement de soutien est né, notamment sur le réseau social facebook pour retrouver l’appareil et surtout les dernières images du photographe. L'homme qui a probablement récupéré l'appareil est celui qui porte le corps de Fabio au premier plan à droite dans l'image ci-dessous. Notre correspondant à Bangkok, Arnaud Dubus, est très actif dans cette recherche, il nous en donne les détails.


Les actus de la semaine

  • A l'occasion de la venue de plusieurs chefs d'États africains à Paris cette semaine pour les célébrations du 14 juillet, les organisations de défense de la presse en Afrique se sont unies pour les appeler à dépénaliser la difamation , à protéger les journalistes, à cesser la censure et à adopter la déclaration de principe sur la liberté d'expression en Afrique adoptée en 2002 par la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.Est-ce un hasard de calendrier? Cette semaine a été probablement une des plus terribles de l'année pour la liberté de la presse en Afrique. 3 journalistes arrêtés en Côte d'Ivoire, Une au Rwanda, 4 enlevés au Nigéria, 4 ans de prison pour un journaliste en Tunisie et 2 à 3 ans de prison pour 3 journalistes au Soudan. Une drôle de loi des séries qui ne présage rien de bon pour la liberté d'expression sur le continent.
  • Du nouveau dans l'affaire Didier Porte. Après avoir été débarqué de France Inter, l'humoriste va assurer une chronique sur le site Mediapart dès la rentrée. Le même Mediapart qui croule sous les critiques de politiques de droite. Ils lui reprochent son rôle moteur dans l'affaire Bettencourt-Woerth. Dernier en date Nicolas Sarkozy qui a sous-entendu ce lundi que médiapart était piloté par des "officines".
  • Aujourd'hui cela fait 200 jours qu'Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier de France 3 ainsi que leur équipe sont retenus par les Talibans en Afghanistan. On pense à eux et on attend leur libération!


Chronique étreintes digitales:

La chronique de Marie-Catherine Beuth, journaliste spécialiste des nouveaux médias au Figaro et auteur du blog Etreintes digitales.

Cette semaine Marie-Catherine nous parle des journalistes qui semblent moins craindre le numérique en 2010.
>> La page de la chronique


Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • J'ose espérer qu'un jour ceux qui commenttent ces atrocités auront des comptes à rendre. J'espère aussi que pour un qui tombe plusieurs autres vont prendre la relève. Bon courage à vous tous.
  • Nul doute que Théo sera relaxé ... mais la question que je me pose est la suivante : Si les autorité ivoiriennes savaient qu'elles en viendraient à le libérer sans qu'il n'ait livré ses sources , alors pourquoi l'enfermer ? ... étant dit qu'il ne livrera jamais ses sources !
    Tiens bon Théo !
  • Merci à tous les 3 pour ces commentaires,
  • SYNAPPCI et l`UNJCI s`indignent
    « En notre qualité de responsable syndical, nous ne pouvons jamais être d'accord qu'on arrête un journaliste. Nous venons de rencontrer nos camarades gardés à vue, nous avons échangé avec eux et nous avons fait de même avec les officiers de la Police criminelle chargés du dossier. Pour nous, le délit de "vol de document administratif" pour lequel le Procureur ordonne la détention de nos camarades ne tient pas. Le rôle du journaliste est d'informer l'opinion. Alors, si obtenir un document et le mettre à la disposition du public doit être un délit, en ce moment il n'y aura pas de journaliste d'investigation. Nous, nous organisons pour la libération de nos camarades ! »
  • Je crois qu'il est temps que nos dirigeants comprennent qu'il ne suffit pas de zigouiller ou d'emprisonner un journaliste pour qu"'il la ferme". Ce qui se passe en Côte d'Ivoire pour KOUAMOUO et ses collègues est tout simplement déplorable et d'un autre temps.
    Pour revenir à MONSIEUR NJAWE car c'est ainsi qu'il faut l'appeler! Oui Puis NJAWE était un monsieur, bien plus une icône Camerounaise, Africaine, mondiale de la lutte pour la liberté de presse.
    Je me rappelle encore de cela comme si c'était hier. Nous étions alors au mois de juin 2003 à l'Alliance Franco-Camerounaise de Dschang quand il nous disait:" Ne vous taisez jamais quand vous avez été victime d'une injustice, car vous taire constituera une caution à ce que l'on vous a fait" c'était lors d'une conférence que l'AFC avait organisée.
    ces mots m'ont marqué à jamais et je suis resté malgré mon jeune âge attaché spirituellement à cet homme dont c'était ma première fois de rencontrer.
    Aujourd'hui j'ai vu la photo de la voiture dans laquelle NJAWE étais supposé se trouver. Du coup, plusieurs interrogations me sont venus à l'esprit. Etais t-il vraiment dans cette voiture? Est-il mort là où on nous fait croire? Que s'est-il vraiment passé? De toutes les façons permettez-moi d'avoir des doutes par rapport à tout ce qui a été dit jusqu'ici. ce monsieur qui a vu les géoles pendant 126 fois et a été l'objet de plusieurs attentats serait-il venu mourir aux Etats Unis grand pays de la liberté? Ou a t-il été tout simplement liquidé?
    De toutes les façons, les Etats Unis sont un pays où on espère qu'aucune enquête ne sera biaisée et on compte vraiment sur les résultats de ces enquêtes pour savoir ce qui s'est passé car à mon avis quelque chose ne tient pas debout
  • On est tenté de dire que 2010 n'a pas échappé à ensanglanté la presse dans le monde. Nous soutenons les familles des disparus et nous leur disons qu'elles ne sont pas seules. Les souvenirs de Pius et de Fabio resteront à jamais gravés dans nos mémoires, et la toile mondiale ne nous fera pas défaut.
    ABC
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...