Ecoutez l'émission (35 min. et 39 sec.)

Sommaire- Membre de la communauté en vedette : Ndala, étudiant en informatique à Dakar, s'intéresse aux questions d'environnement- MonExtel, solution web pour le recyclage des téléphones portables- Actu de la semaine- Chronique Étreintes Digitales- Quel bilan carbone pour l'Atelier des Médias ? Le calcul avec Effi21Atelier des médias, une émission réalisée par Simon Decreuze.[Photo: Simon Decreuze/RFI]-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le membre de la communauté en vedette cette semaine s'intéresse aux questions environnementales. Ndala est étudiant à Dakar________________________________________________________________________________________________LE RECYCLAGE DES PORTABLESQuelle vie pour les téléphones portables quand ils ne fonctionnent plus ou tout simplement quand on a envie de changer de modèle ? MonExtel est une solution innovante et solidaire. Entièrement gratuite pour celui qui l'utilise, elle permet de reverser le montant de la valeur des téléphones à une association caritative de son choix, un pas en avant quand on sait que moins d'un portable sur 10 est recyclé en France . Benoit Varin est fondateur de cette start-up il est aussi le gérant de Tic Ethic et s'implique dans notre enquête participative sur le recyclage des ordinateurs d'occasion à l'école.________________________________________________________________________________________________Actu de la semaineL’été dernier, nous avions interrogé le directeur du Monde Éric Fottorino sur la saisie du quotidien français pour un sondage pourtant favorable mais malvenu sur la popularité de Mohamed VI, roi du Maroc. Depuis, d’autres journalistes marocains ont été arrêtés tandis qu’une nouvelle édition du Monde (importé de France par avion) était interdite fin octobre à cause d’une caricature du journaliste Plantu mettant en scène justement la censure marocaine …Pendant l’élection présidentielle tunisienne,qui a récemment prolongé le règne du Président Ben Ali , une journaliste du Monde à nouveau s’est vue refuser l’entrée sur le territoire pour un article défavorable au président. Alors plutôt que d’énumérer tous les exemples récents de cette "crispation" sur la liberté d’expression au Maghreb, je vous propose d’écouter à ce sujet .Le secrétaire général de Reporters sans Frontières Jean François Julliard il est au micro de Marie- Pierre Olphand de la rédaction Afrique de RFI________________________________________________________________________________________________

La chronique Étreintes Digitales : LES NOUVELLES TECHNOLOGIES NOUS ISOLENT-ELLES SOCIALEMENT ?Rester vissé devant son ordinateur ou l’oreille collée à son portable quand on n’est pas en train de tripatouiller son portable pendant une réunion ou un diner bref les technologies de l'information coupent-elles les gens de leur vraie vie ? C’est le sujet d’une étude très sérieuse et c’est aussi celui de la chronique Étreintes Digitales de Marie Catherine Beuth>> La page de la chronique________________________________________________________________________________QUEL BILAN CARBONE POUR L'ATELIER DES MEDIASParler d’écologie c’est une chose, s’impliquer dans la réduction par exemple de ses activités polluantes et de son « poids carbone » émis dans l’atmosphère, c’est ce qu’a décidé de faire l’équipe de l’Atelier des Médias et notamment Annie Fave . Quel est notre bilan carbone ? Il se trouve qu’il existe des spécialistes aujourd’hui ,en France en tous cas ,pour le calculer, James Pedron et Christophe Costantini ont monté la société Effi21 Effi pour efficience 21 comme 21ème siècle comme se termine tous les noms de projets environnementaux à venir ….________________________________________________________________________________________________La communauté de l'Atelier des médiasRetour à Dakar pour un bilan de l'enquête participative de Jean Abbiateci et Antonin Sabot sur l'impact des nouvelles technologies en Afrique. Leur blog Africascopie parle de ces jeunes "recycleurs" de portable rencontrés au Mali et de leur visite de la grande décharge de Dakar où parmi les ordures ménagères, on trouve aussi, des déchets électroniques.________________________________________________________________________________________________Le bonus de l'émission : Benoît Varin qui gère aussi le site TIC ETHIC répond à quelques une des questions des membres de l'Atelier sur notre enquête participative consacrée au recyclage des ordinateurs d'occasion en AfriqueBonus ADM 101-1 : 9'20''

Ecoutez le Bonus (9 min. et 20 sec.)

Je commence avec un constat de Denke, de Lomé Togo"Je trouve important l'envoi des ordinateurs d'occasion en Afrique. Force est de constater que les Africains dans leur majorité ne dispose pas de moyens financiers pour pouvoir payer des ordinateurs tous neufs."Alors ordinateurs d’occasion solution à la réduction de la fracture numérique ?de dibert kosson kondrou Bangui"Moi je pense que vous avez tort de dire que s'il y a de fautifs ce sont les pays qui permettent la vente de ces machines. La faute pour moi revient à ceux qui gèrent un pays et qui ne se demande même pas qu'est-ce qui entre chez nous ou est-ce qui entre n'est pas dangereux pour nous ?"Alors la faute à qui et est-ce que çà se pose en ces termes là ? RASOLOFONIRINA Eric Tananarive"Moi je pense que ces ordinateurs sont nécessaire si on ne trahit pas les acheteurs...il n'y a que des bénéfices pour les vendeurs "Question à qui profite le crime ?BEN DHIA ABDULKARIM, Tunisie"En tunisie - nous venons de terminer la premiére phase du projet présidentiel de collecte des anciens p.c -- notre association www.recyaserim.fr.gd - a fait des pas très appréciables dans ce sens - -seulement il reste beaucoup à faire malgré tout ! Après tout nous sommes des bénévoles .J’ajoute qu'on a essayé d'échanger notre petite expérience avec d'autres associations - africaines ou francophones - mais en vain - j'ai l'impression que cette francophonie est tout à fait politique - et une nonchalance totale pour autres choses telle la fracture ou plutôt fossé numérique ou l'Afrique s'engouffre lentement mais surement - bon nous on fait ce qu'on peut...Benoit vous êtes aussi à TIC Ethic le lien entre plusieurs organismes et institutions je rappelle que vous avez publié un guide d’abord en anglais et maintenant disponible en français sur le recyclage des ordinateurs : y a-t-il une réelle volonté politique ou comme le dit Karim on est dans le bénévolat et la débrouille ?
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Emmanuel, tu as raison la question du suivi est important surtout dans les DOM TOM où les filières de recyclage ne sont pas au top du fait du peu de places, du peu d'industriels présent car le marché et les volumes sont assez faibles pour amortir des installations industrielles. Du coup les équipements et déchets sont surtout envoyés à l'international. A voir pour définir des filières dans les DOM TOM, on y travaille et on est intéressé par en discuter. Merci à toute l'équipe des Ateliers des Médias, super la vidéo Simon!
  • Merci à Simon,
    c'est vrai que du côté des entreprises, et de tout un chacun qui y travaille, il y a du boulot pour réduire l'impact des TIC sur l'environnement....
  • J'ai trouvé ça tout à l'heure...L'impast des TIC sur l'environnement ::

    ICT impact on climate change from Emmanuelle Walker on Vimeo.

    A short film I was asked to direct from A to Z (except for the sound and the voice over), for this year's Davos World Economic Forum. It took me 5 days... and nights.

  • je trouve l'émission très importante car je pense pas que les fabriquant en pensent?
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...