Elle s'appelait Aoua Keita....

journee international femme-africaine aoua keita awaElle s'appelait Aoua Keita.... Comment cette Aoua Keita a t-elle pu tomber dans l'oubli ? Comment me suis-je arrangée pour ne jamais tombée sur ce nom ? Est-ce possible que je l'ai lu sans y prêter attention ? Cela fait maintenant 5 jours et je ne m'en remets toujours pas : j'ai découvert qu'il existait une journée de la femme africaine et ce depuis 1962, qu'elle a été créée à l'initiative de...Je vous le donne en mil madame Aoua Keita et qu'elle a été promulguée et parfaitement homologuée par l'union panafricaine.

Alors passe encore pour la journée de la femme africaine, certains esprits bien avisés , voulant calmer mon enthousiasme m'ont déjà interpellé sur le fait qu'après tout il y'avait déjà le 8 mars et qu'il n'y avait aucune raison pour séparer les femmes africaines des autres. Heu...Je ne partage absolument pas ce point de vue.

Sans entrer dans les détails, les dernières discussions autour du code la famille au Mali semble abonder dans mon sens, Aoua Keita était malienne, que penserait-elle de ce qui se passe aujourd'hui dans son pays ? En même temps, elle est morte en 1980, donc elle a eu le temps de laisser une trace au-delà de cette journée. J'étais vraiment de voir que son pays ne l'a pas oublié, que son visage est présent dans la ville à travers une fresque, que des actions visant à aider les jeunes filles et jeunes femmes se poursuivent dans les lieux portant son nom. Et là non plus, je ne le savais pas. Je crois que c'est la raison pour laquelle, cette journée m’obsède depuis que j'en ai connaissance, essayer de faire en sorte que l'histoire ne se répète pas inlassablement, que les femmes modestes comme Aoua Keita et qui accomplissent leur vie durant des choses extraordinaires soient présentes dans nos mémoires, dans nos ouvrages.

Moi je veux bien que dans certaines épopées, on connaisse jusqu'au petit neveu du roi et que l'on oublie comme par enchantement les femmes brillantes. Psssitt ! Heureusement qu'aujourd'hui la technologie est de notre côté, j'ai pu en apprendre beaucoup sur cette grande dame malienne en mois d'une heure et désormais le 31 juillet sera systématiquement entourée de rouge dès le 1 janvier sur mon calendrier. Il me reste plus qu'à trouver l'autobiographie qu'elle a publié, je suis curieuse de voir quelles pouvaient être sa vie avant qu'elle ne devienne militante. Ce qui est certain c'est qu'Aoua a accouché de belles créations, je vous rappelle celle du jour : la journée internationale de la femme africaine. Bonne fête à vous toutes mesdames, mesdemoiselles et n'oubliez pas, elle s'appelait Aoua Keita...

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...