Plus que 48 heures, et le public sportif camerounais sera fixé sur l' identité de la personne qui pendant les 4 prochaines années, aura la lourde charge de diriger le football du pays le mieux classé en Afrique : le Cameroun.Après plus de trois mois de conciliabules , de négociations, de campagnes , d' invectives et de tripatouillages de toutes sortes, deux candidats vont emprunter le couloir final pour "un face à face" qui ne mettra pas long. Il s' agit de IYA Mohammed , le président sortant , plus de dix ans d' exercice , et Prosper Nkou MVONDO, un "sans galons" qui arrive pour la première fois à ce niveau de la compétition .Les chances des deux candidatsIYA Mohammed :95 % de chances . Il a la faveur de la majorité des délégués qui pour être admis dans la salle, auront battu campagne pour lui en se faisant élire à la base. Il connait bien le terrain et tous les participants lui vouent une peur et un respect que seuls les grands chefs religieux bénéficient. En plus les moyens matériels , humains et financiers il les a. " difficile d' être dans ce cas organisateur et perdre une élection comme celle là"IYA Mohammed est le seul candidat à ce poste à n' avoir pas invité les Journalistes pour parler de sa candidature et de son programme. Juste une plaquette sortie et distribuée lors de la dernière assemblée générale de la fédération. Ce qui a fait dire à ses adversaires qu' "il ne peut pas supporter un débat . Il se contente d'envoyer ses courtisans au front contre récompense" Vrai ou faux, IYA n' a pas de souci. Le seul qui puisse avoir c'est la qualification des Lions indomptables pour la coupe du monde. Il peut encore dormir là sur ses deux oreilles.Prosper NKOU MVONDO: 05%: Il a pour seul argument : le respect des textes et le droit. Pendant que son adversaire bat campagne sur le terrain, NKOU MVONDO qui est conscient de l' inégalité du combat, " face à face je serai battu à plate couture, il faut que je fasse invalider la candidature de IYA auprès des instances judiciaires" multiplie ses coups et cours de droit pour battre " par abandon" le peul du Nord. Je n' ai pas d' argent ne cesse t -il de clamer. Il faut dire que le Pr de droit à l'Université de Ngaoundéré , Adjoint au Maire de la même ville et président d'un club de 2è division récemment relégué en division inférieure est franchement sorti de l' anonymat avec cette élection. C'est déjà ça de gagné.IYA Mohammed est donc sûr au soir du 24 Mai de savourer avec ses amis, le champagne d'une victoire programmée de puis 2 ans qu'il est en campagne. Seulement on espère pour lui qu' il saura récompenser ceux qui auront contribué à cette ré élection. Trop de marchés ont été conclus dans les coulisses ; Le poste de 1 er vice président et celui de secrétaire général sont entre autres les plus convoités.l
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...