Le Togo a lancé mercredi un programme de Services à la personne (SAP) qui sera traduit par une phase pilote devant créer 5.000 emplois en trois ans avec un budget de 1,6 milliard de francs Cfa (3,2 millions USD).

A Lomé, capitale togolaise, le secteur des services à la personne emploie environ 30.000 personnes dont 70% sont informelles, d'après une étude sur ce secteur d'activité.

Selon cette étude, 31% des besoins sont insatisfaits et ceux qui offrent ces services ne bénéficient d'aucune protection sociale.

En outre, 54,9% des personnes engagées n'offrent que les services ménagers, 9,78% sont payés à moins de 10.000 francs Cfa ( 20 USD), et 25,54%, entre 10.000 et 15.000 Cfa (20-30 USD).

Edmon Comlan Amoussou, directeur général du Programme d'Appui à l'insertion au développement de l'embauche (AIDE, conçu pour la création d'emplois), a indiqué que le programme SAP intervient dans un contexte où la "tradition de solidarité africaine est en train de se rompre" et aidera à corriger les insuffisances du secteur des services à la personne.

Le secteur des services à la personne est un "champ extraordinaire de possibilité d'emplois", a-t-il ajouté.

Par ailleurs le Fonds Monétaire International (FMI) prévoie pour l'économie togolaise une croissance de 5,5% en 2015, grâce aux projets d’infrastructures et aux programmes d'emplois lancés dans le pays.

Ces grands projets dans le domaine des transports devraient permettre à l’activité économique de s’accélérer légèrement. Pour rappel en 2014, la croissance économique est restée forte autour de 5%, et l’inflation était proche de zéro.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...