Douala, version "sans caleçon"

Ô innocence, ô insouciance, où êtes-vous?
Où êtes-vous passés depuis?
Ô pudeur, ô honte, ô honneur, pourquoi avez-vous foutu le camp?


Cela avait commencé par une démultiplication des débits de boisson, qui naissent et se répandent de façon totalement incontrôlée. Ces lieux qui auparavant fermaient avant 10 heures du soir font maintenant concurrence farouche aux night clubs et autres discothèques.
Y a-t-il encore des gens qui sortent en boîte à Douala ?
Je ne crois pas, puisque plus personne n’en parle. Il y a encore quelques années, les seuls lieux de (ré)jouissances dans notre chère ville se nommaient « Khéops », « Jet Set », « Blue Note », qui étaient tous des boîtes de nuit dignes de ce nom, c’est-à-dire avec des videurs à l’entrée, petite porte close, contrôle des identités, insonorisations… Aujourd’hui, on parle de « Club Facebook », « Connexion », « 10 étoiles », qui sont des snack-bars en bonne et due forme. Ils ne sont désormais plus seulement le repaire des braqueurs qui y ourdissaient leurs funestes desseins, mais aussi des lieux de jouissance libidinale incontrôlée. Ces bars ne sont plus seulement des bars, mais aussi des clubs de strip-tease. On les appelle les bars « sans caleçon »!

Lire la suite...

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Ce phenomene est observable un peu partout en Afrique sub_saharienne mais l'ampleur differe d'un pays à un autre. Que Dieu nous protège et nous eloigne de ces vices et viperes.

  • PREFETS ET GOUVERNEURS COMPLICES DE L'IMMORALITE AU CAMEROUN.!!!

  • Cette situation déplorable est malheusement observable partout en RDC particulierement à Kisangani. les pasteurs de Dieu ont le pain sur la planche.

     

  • c'est vraiment le monde de desinvolture,un monde où la foi n'existe pas.Que Dieu nous en garde.

  • MAGNIFIK ARTICLe!

    Le pire c'est que ces différents endroits sont next les universités dès à present

    A partir de 22h , la cité U est bondé de voitures, de monde

    et ses multitudes de bars qui font du bruit jusqu'à pas d'heure.

    pfffffffffffffff!

     

  • Celà aboutira sans nul doute à pousser les jeunes filles à la prostitution.

    Lisez ce papier que j'ai publié dans mon blog: La prostitution envahit à N’Djaména

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

RFI | Atelier des médias via Facebook

Quand Mediapart et les Editions La Découverte enquêtent sur le milieu culturel…

Atelier des médias via Twitter
«L' #AfricanRush sera digital et éthique ou ne sera pas... africain» Retour sur le @DW_GMF à Bonn, par @ClaraSchmelck http://rfi.my/1TisUWE 
Il y a 6 heures
RFI | Atelier des médias via Facebook

Coup de projecteur sur le Global Media Forum qui vient de se dérouler à…

RSF / RWB via Twitter
#Egypte - Deux ans de prison pour des journalistes qui ne reprennent pas le discours officiel du régime de Sissi http://ift.tt/1UsbhFu 
Il y a 23 heures
Plus...