Douala en mode fêtes de fin d'année

La fête est finie. Enfin, pourrait-on dire. S’il est une période de l’année qu’on prépare pendant plusieurs semaines à l’avance, c’est bien les fêtes de fin d’année. Un moment spécial qui pour beaucoup permet de clore en beauté une année pas toujours guillerette. A Douala, il y a des petites choses qui ne changent pas, parmi lesquelles on peut citer le grand deuil suite aux génocides perpétrés dans les basse-cours et les porcheries (toutes les demeures mettent un point d’honneur à mettre de la volaille au menu lors de ces jours fastes), l’impression que le nombre des moins de 15 ans s’est démultiplié, les fêtes (et donc le bruit) un peu partout, les joyeux noël et les bonne année qui remplacent les usuels bonjour, bonsoir, bon après-midi et j’en passe. Mais comme toute chose, le cru 2011 a eu quelques petites particularités.

 

 

Embouteillages:

Pendant les dernières semaines de l’année, partir d’un point à un autre de la ville, quelle que soit l’heure, relevait du véritable parcours du combattant. Les embouteillages qui d’habitude s’étendent de 16 heures à 21 heures se prolongeaient parfois jusqu’à minuit sur certains axes. Conséquence presque immédiate, les taxis et les motos-taxis ont revu les tarifs à la hausse, au grand dam des personnes qui souhaitaient se déplacer. La frénésie est souvent palpable pendant les périodes de fêtes de fin d’année, mais cette fois, elle a vraiment été ressentie. Lire la suite...

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...