Mon invitée de cette semaine est une jeune passionnée. Une véritable passionnée. Elle gère son identité numérique avec beaucoup d'attention. Très présente sur Facebook à travers les nombreuses photos de ses ''shooting'' qu'elle publient. Sa vie, sa jeunesse, elle la croque à pleines dents tout en ayant malgré tout, le pieds sur terre. Sa seconde vie, c'est le web. Future styliste-modéliste de renommée ou top model international? A vous d'en juger à travers ses propres mots.

source: l'actu web d'edith


1.      Présente-toi

Je me nomme Olivia Yai. J’ai 22 ans et par passion je suis modèle-photo sinon j’ai un BTS en communication d’entreprise et je travaille dans une entreprise locale.


2.     Quelle est ton activité principale? 
Je suis assistante de direction et modèle-photo.


3.     As-tu un modèle dans ce domaine ? 
Non, pas vraiment. Je ne m’inspire de personne. J’aime tout ce qui à un rapport avec la mode et la photographie qui sont étroitement liées, selon moi. J’ai toujours aimé posé depuis toute petite. L’appareil photo m’attire et je recherche toujours l’image parfaite. C’est également de famille chez moi : on aime faire des photos. lol


4.     Quelles satisfactions en retires-tu ? 
Quand je suis devant l’objectif, faut dire que je me sens plus vivante, plus belle, plus sexy etc.… mais c’est surtout qu’une photo vous ressort une face de vous-même jusque là inconnue : c’est un autre sentiment en fait. loool


5.     Y rencontres-tu des difficultés ? 
Oui, c’est clair que le milieu n’est pas facile. Trop de vices ! Heureusement qu’il n’y a pas que ça et quand on a la famille derrière et une éducation qui va avec, on sait faire fi de tout ça pour se consacrer à ce qu’on aime le plus.


6.     Honnêtement, décris-toi en trois mots
Extravertie, drôle et rebelle 


7.     Tes activités quotidiennes sur le net impactent-elle ta vie réelle? Si oui, comment ? 
Oui vraiment beaucoup parce qu’aujourd’hui grâce a Internet je connais plus de monde et vice versa. Ce qui me surprend parfois, c’est qu’on me reconnaît souvent dans des lieux public et des gens demandent à faire des photos avec moi ou a être simplement ami(es). Ça fait plaisir. J’ai pu développer mes activités grâce à Facebook. Hormis cela, je suis plus ouverte et plus sociable.




8.    Personnellement, que représente le web pour toi? 
Un moyen d’échapper un temps soit peu à la réalité : c’est comme une seconde vie.


9.     L’association ‘’jeunes femmes africaines et Internet’’, est-ce une combinaison gagnante pour toi ? Pourquoi ? 
Oui parce que cela représente une toile utile pour que les jeunes femmes puissent s’exprimer quand elles le souhaitent.


10.  C’est quoi ta routine quotidienne 
Boulot-maison  en semaine mais le weekend c’est une tout autre histoire. Il n’y ’a aucune routine, c’est du non-stop, je profite de chaque moment. 

11.  Honnêtement penses-tu être accro à Facebook ? 
Oui, j’en suis accro mais pas exagérément tout de même. Disons qu’en semaine je suis connectée de 8h a 18h et le soir de 19h à 21h mais le weekend, je ne me connecte même pas une seconde. Le weekend je préfère la réalité au virtuel.


12. Quels sont les 3 produits high-tech dont tu ne peux pas te passer ? 
Mon ordi, mon téléphone portable et mon Ipod.


13. Quels sont tes 3 sites Internet préférés ? 
Facebook, Yahoo et Google 


14. Une semaine sans Internet pour toi, est ce possible? 
Non, ce serait comme me priver de ma liberté, j’aurai l’impression d’être emprisonnée.


15. Quels sont tes projets ? 
Je pense partir faire des études de stylisme-modélisme, c’est pour bientôt et sinon en attendant dès que ça ira mieux ici, je pense mettre en scène mon premier défilé. Il y a aussi quelques petites surprises pour la suite mais je vous laisse découvrir.


16. Qu'est ce que tu voulais faire quand tu étais encore enfant ? 
J’ai toujours voulu être styliste-modéliste et mon ambition n’a pas changé


17. Dernière question taquine pour la rédac': si tu n'étais pas une femme, à quoi aimerais-tu ressembler? 
Si vous aviez dit a qui, j’aurais d’autre choix que de dire à un homme, un vrai don juan (rire) mais puisque c’est à quoi j’aurais bien voulu être un personnage de dessin animée plus précisément cendrillon  lol  parce qu’il n’y a que dans les contes de fées que le prince charmant existe.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...