Les ''consultations'' sur mon Divan Numérique sont de retour...Je sais, je vous ai manqué avec mon fameux questionnaire façon Proust ^_^. Et pour la réouverture du Cabinet, j'ai le plaisir de recevoir une jeune femme, marketeuse et commerciale dans l'âme, qui à une époque pas très lointaine de l’ascension fulgurante de Facebook en Côte d'Ivoire (2009), nous a régalé de ses analyses des affiches publicitaires. Elle a en effet, fait ses armes dans l'univers de la Pub en Côte d'Ivoire et aujourd'hui, indépendante et maître de son emploi du temps, elle est son propre boss et voit loin et grand...Change avec une femme au regard perçant, très à l'aise avec son époque.


1. Présente-toi ?

Mlle EBAGNYNILisette-Andrée ou plus simple Lesly Lisette sur Facebook (lol), commerciale dans la vie professionnelle et parallèlement propriétaire d’une e-boutique de lingerie dénommée TCHAK LAND.

2. Comment décrirais-tu ton activité pro?

TCHAK LAND est une e-boutique hybride de lingeries féminines et accessoires. Elle est moitié électronique et moitié humain (rires). Nous nous appuyons sur les réseaux sociaux Facebook, Twitter afin de communiquer sur nos modèles et conseiller notre clientèle. TCHAK LAND s’adresse principalement aux personnes qui n’ont pas trop le temps de faire les boutiques. Le principe est assez simple. Vous choisissez votre article sur le site, et nous vous livrons où vous le souhaitez. Vous gagnez ainsi du temps que vous pouvez mettre à profit pour d’autres activités.


3. Depuis quand as-tu démarré?

Nous avons démarré nos activités depuis près de 5 mois.


4. Et ton parcours.
Passionnée par les études, en particulier par le marketing, j’ai un diplôme d’ingénieur en marketing publicité et un master en Marketing opérationnel. Je suis de ceux qui pensent que tant qu’on le peut, il faut chercher à approfondir ses connaissances dans le domaine qu’on apprécie (NDLR : Bien dit ! ^_^).

J’ai commencé ma carrière professionnelle en étant concepteur rédacteur.  Puis virement à 180° je suis passée commerciale. Ce sont deux métiers que j’aime et que je prends plaisir à faire.


5. As-tu un modèle dans ce domaine ?

Non, je n’ai pas de modèle en particulier. J’ai juste beaucoup d’estime pour ceux ont une passion, qui y mettent tout leur cœur et prennent plaisir à bien faire leur travail.


6. Quelles satisfactions en retires-tu ?
Je suis toujours touchée par le retour de mes clients qui apprécient la qualité des articles proposés et le travail fait. Je mets un point d’honneur à ce que les personnes en face de moi soient satisfaites. Le fait de tisser des liens avec ces femmes, les écouter me parler de leurs difficultés,  pouvoir les conseiller est aussi une très grande satisfaction pour moi. Surtout que c’est dans la bonne humeur que tout ceci est fait !


7. Y rencontres-tu des difficultés ?
Comme dans toute activité, on rencontre quelques difficultés. Mais je suis quelqu’un qui voit dans les difficultés un moyen de se surpasser et d’être meilleure. Donc j’essaie au maximum de ne pas m’attarder dessus. Transformer le négatif en positif est une devise pour moi.


8. Honnêtement, décris-toi en trois mots.

Hum j’ai toujours du mal à me décrire  mais je dirai que je suis ambitieuse, passionnée et discrète

9. Tes activités quotidiennes sur les réseaux sociaux impactent-elle ta vie réelle? Si oui, comment ?

Oui énormément. Avec Facebook, j’anime la page de ma boutique. Elle me permet de faire connaitre nos activités, nos collections, les insolites en matière de lingerie. C’est un bon moyen pour moi de recruter mes clients tout en m’amusant. Aussi il y a certaines personnes de son réseau social à qui ont fini par s’attacher et qui partagent « notre quotidien réel », nos joies, nos peines, tout ! La limite est infime entre ces deux mondes finalement.

 

10. Personnellement, que représente le web pour toi?

Le moyen par excellence, pour apprendre, se distraire, faire des affaires et en même temps être en contact avec son entourage, le tout sans se déplacer. Franchement c’est l’une des plus belles inventions qui soit ! lolll

11. C’est quoi ta routine quotidienne ?

Aussitôt les yeux ouverts, aussitôt d’attaque. Le temps de retrouver mon téléphone (une bien fâcheuse manie - NDLR: Nous sommes 2 alors ^_^), de lire mes mails et regarder les nouveaux post sur facebook et la journée peut commencer.

12. Honnêtement penses-tu être accro à Facebook ?

Oh oui ! D’ici qu’on ne me trouve un centre pour des cures de désintoxication (rire)

13. Quels sont les 3 produits high-tech dont tu ne peux pas te passer ?

J’en ai deux en fait! Mon ordinateur et mon blackberry.  Je m’en sépare jamais !

14. Quels sont tes 3 sites Internet préférés ?
Facebook, viedemerde, Abidjanshow et Ayanawebzine.


15. Une semaine sans Internet pour toi, est ce possible?
Impossible. Total addict à Internet et très difficile de s’en passer !


16. Quels sont tes projets ?

Oulala j’en ai énormément, entre autre étendre mes activités à d’autres pays. Car pour l’instant nous ne livrons qu’en Côte d’Ivoire.

17. Que voulais-tu faire quand tu étais encore enfant ?
Petite que je n’avais pas un rêve fixe. Ça changeait tout le temps. Mais je me souviens que le rêve qui a le plus duré était de devenir pompier. Mais je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs ! lolll….


20. Dernière question taquine pour la rédac': si tu n'étais pas une femme, à quoi aimerais-tu ressembler?

Je voudrais être un chat. Petit être affectueux mais dangereux selon la manière dont on le prend. Cette ambivalence me fascine. Et si en plus je peux me faufiler dans les endroits les plus insolites, être très agile, observer sans qu’on ne remarque ta présence et être chouchouté ben j’aurai tout gagné ! (rires)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...