Dis, ce serait quoi le média 3.0?

Je sais, ce n'est pas tout à fait nouveau dans le PIF (paysage internet français). Le "média 3.0" sent même la naphtaline, le douteux, le has been pur jus... Mais je ressors du placard ce concept mort-né dans le berceau, pour une raison bien tangible. L'autre jour, au fil de mon boulot, on m'a reparlé soudain en réunion de cette folle idée : "et au fait, il paraît qu'il y a déjà le web 3.0". Visiblement, la personne ne savait pas que le web 2.0 a déjà été relayé par une autre notion : le social media, voire par la fameuse déclaration que "the web is dead" qui est une toute autre promesse et perspective.


Mais soyons fous, insistons un peu sur cet axe contre l'avis collectif. Taisons en nous notre parisianisme geeko-médiatique, notre lassitude et notre désenchantement, pour vraiment se demander avec envie : et si un média 3.0 allait exister? Quel serait-il? Qui le porterait? Voici quelques idées que je propose à la communauté, pour échanger :

  • au plan éditorial : qui marrie réellement, à chaque réalisation, tous les supports du multimédia et de la communication "moderne". Cette posture ne laisse personne sur la route, ou qui puisse se dire "oh ben de toute façon, je n'y comprends rien!"
  • au plan commercial : qui abandonne les schémas classiques de vente, et en conçoive de nouveaux. Le besoin d'une compréhension de la donne dans la sensibilité commerciale, est cruciale. On ne vend plus en 2010, comme on le faisait aux lendemains de la 2cde Guerre mondiale en France.
  • au plan managérial : qui fasse habiter le "web 2.0 spirit" à tous les étages d'une journal ou d'un média. Et pas seulement sur des fonctions laboratoires isolées...
  • au plan technologique : qui créé des trousses à outils métiers, bien pensées et basées sur les standards du marché (ouvert). Open-source et logiciels en ligne en tête.
  • au plan sociétal : peut être l'aspect le plus important, en réinventant en 2010 le "contrat social" qui lie le journalisme à la Nation, au peuple. Perçu trop longtemps comme une élite, une aristocratie, le journaliste doit regagner en humilité.

Conjuguons nos talents


C'est peut être un peu naïf, mais je reste convaincu que si on réunissait 15 jours enfermés dans une salle, ou même 1 mois, tous les profils métiers et experts disponibles sur le marché... on arriverait à quelque chose de grand. A condition de bien rédiger l'ordre de mission d'origine. En ces termes : "écrire les nouvelles lois du média 3.0". Tout poser, concevoir et monter une bonne fois pour toute, en terme de mécano de la presse de demain.

Une banque avait inventé ce concept dans les années 80 : le "Conjuguons nos talents" de la Société Générale... Il est vrai que nul autre métier mieux que la presse et globalement les médias, ne sait jouer de ses divisions, compétitions, peurs intestines. Putôt que de mutualiser les bonnes pratiques, les inventions vertueuses et les trouvailles audacieuses.

La presse 3.0 ne sera pas une révolution technologique. Elle sera une révolution comportementale et socio-psychologique. Bonne nouvelle : elle l'est déjà...

Pour prolonger : relire par exemple la note de Jean-Pierre sur le blog Viadeo, "Le web est mort... vive le web!"; ainsi que la note "rentrée des fusions" sur Les Médiaboliques;
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • " Dommage qu'il n'y ait pas assez de commentaire sur ce billet qui soulève une réflexion très interessante"
    L'avenir des médias passe vraissemblablement par l'intégration (complémentarité et interdépendance des médias).
    - Les médias n'ont pas les mêmes cibles (fonction des moyens techniques des utilisateurs, des habitudes des utilisateurs mais également de leur niveau d'instruction).
    - Les médias traditionnels doivent utiliser toutes les techniques modernes de collecte, de traitement et de diffusion de l'information sur les nouveaux supports. (peut-être devrons-nous attendre un nouveau support ou une nouvelle technologie pour l'émergence d'un web 3.0 ... on se rappelle de l'évolution des supports vinyle,cassette,cd,dvd, internet ...)
    - Il faut également tenir compte dans cette projection vers le web 3.0 de la rentabilité ... quel modèle économique ? ... ou bien allons-nous vers le tout gratuit ?
    Je suis convaincu (à l'instar de Laurent) que plusieurs spécialistes "encasernés" quelques jours peuvent nous sortir un produit nouveau plus social que le web 3.0 que l'on nous faisait miroiter avec l'avènement d'appareils intelligents ... un vrai web 3.0, encore plus social, beaucoup plus axé sur les interactions humaines.
  • Une idée lumineuse : je reste convaincu que si on réunissait 15 jours enfermés dans une salle, ou même 1 mois, tous les profils métiers et experts disponibles sur le marché... on arriverait à quelque chose de grand. A condition de bien rédiger l'ordre de mission d'origine. En ces termes : "écrire les nouvelles lois du média 3.0". Tout poser, concevoir et monter une bonne fois pour toute, en terme de mécano de la presse de demain.
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...