Du 16 au 17 juin 2011 à Bobo-Dioulasso, des spécialistes de médias de l’Ouest du Burkina ont prit part au sein du siège régional du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), à un séminaire de formation sur le droit et le respect des principes fondamentaux de la presse. La cérémonie d’ouverture a été présidée par la présidente du CSC, Noëllie Marie Béatrice Damiba.

 

Les organisateurs de ce séminaire sont conscients que les médias de nos jours sont devenus en effet de puissants facteurs de changements qualitatifs dans toutes les sociétés humaines dont la nôtre.

Ce séminaire régional de formation des professionnels de médias est constitué avec l’appui financier du Centre Culturel Américain dont le directeur adjoint des affaires culturelles et de la presse de l’ambassade des Etats-Unies au Burkina Faso est Chad Morris.  Ils étaient au nombre de 35 professionnels de médias, venus des quatre grandes régions de l’Ouest du Burkina, que sont les Hauts-Bassins, la Boucle du Mouhoun, le Sud-Ouest et les cascades. Ce séminaire est un cadre de permutation et dressage, mais aussi le renforcement des capacités professionnels des hommes de médias. Cette entrevue a permis à ceux-ci, de tirer des enseignements lucratifs afin d’instaurer une culture d’excellence dans le secteur des médias au service de la démocratie, de la paix et du développement de notre pays. L’objectif visé par l’instance de régulation à travers ce séminaire, est de renforcer les capacités de ces apprenants, sur leurs droits et devoirs de professionnels de médias. Un séminaire selon Béatrice Damiba est tombé du reste à points nommés dans cette période où la situation nationale exige encore plus de responsabilité et de bonne compréhension et  pratique de la liberté de presse, à ne pas confondre avec une cavalière permissivité.  Il faut cependant savoir conjuguer permanemment la problématique de la liberté de la presse avec l’éthique du métier et le droit à l’information du public. Ces deux jours d’échanges ont permis aux participants d’interpeller sur leurs droits et devoirs de journalistes. Leurs réflexions ont porté sur deux notions fondamentales en matière de journalisme à savoir la liberté de la presse d’une part, l’éthique et la déontologie d’autre part. La présidente du CSC, Béatrice Damiba a affirmé qu’elle s’est rendue compte lors de ces nombreuses tournées de terrain tant de l’insuffisance que de l’immensité de la demande en formation. Pour elle, la formation n’est pas du seul apanage du CSC, « les promoteurs qui se lancent dans l’activité médiatique doivent veiller à engager des professionnels et à former les auxiliaires tels que les animateurs avant tout démarrage d’une radio ou d’une télévision et toute création du journal ».

En accompagnant cette initiative, l’Ambassade des Etats Unies d’Amérique entend confirmer son attachement à la liberté de la presse et au respect de l’éthique et de la déontologie professionnel des médias. « J’ai l’intime conviction qu’avec les contributions de toutes et de tous, le journalisme Burkinabè franchira un palier supplémentaire dans la concrétisation de sa vocation d’informer les population sur leur vécu quotidien » a indiqué Chad Morris et d’ajouter « je souhaite vivement que les connaissances acquises soient partagées avec les différentes bases pour un élargissement de grandes capacités intellectuelles ».

 

 

Youssouf     KABDAOGO

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...