Au mois de mai 2014, je suis parti en Colombie avec Béatrice, une amie franco-colombienne. L’objet de notre voyage était de rencontrer des paysans et des activistes qui luttent pour protéger leurs terres contre les exploitations minières. Ils s’appuient pour cela sur différents supports médiatiques. Ci-dessous, vous pouvez écouter le documentaire de 27 minutes qui a été réalisé là-bas.

Certaines prises de son ont utilisé la technologie binaurale. Ils donnent une sensation de trois dimensions à l'écoute. Pour bien profiter de l'écoute, utilisez un casque plutôt que des enceintes.

Première étape du séjour : Boyaca, région montagneuse des Andes

Arrivés à Bogota, nous sommes allés directement vers la destination de notre première étape, la province de Sogamuxi dans la région de Boyaca, à quatre heures de Bogota. Pas de grande ville ici, mais plutôt de multiples parcelles en patchwork où sont éparpillés des petits villages et des hameaux. Le rapport au temps est paisible. On prend le temps de faire les choses, un peu à l'image de la préparation de plats à base de maïs qui peuvent occuper une bonne partie de l'après-midi. Cette région frappe tout de suite par sa douceur de vivre. Ses paysages, physiques et sonores, invitent à la contemplation. Ses habitants sont accueillants et amicaux. En grande majorité, ce sont des paysans issus de la communauté indienne muiscas. Ils pratiquent essentiellement une agriculture vivrière.

Voici un paysage sonore que j'ai composé à partir des sonorités glanées au cours des chemins parcourus à Boyaca.


Écoutez le paysage sonore

Depuis deux ans maintenant, la région est sujette à de nombreuses convoitises dues à la richesse de son sous-sol. Mais l'exploitation de ce dernier est perçue comme une menace par une partie importante des habitants des vallées de Boyaca. Ils craignent des changements sociaux et environnementaux importants suite à la venue de compagnies minières. Une entreprise française, Morel & Prom, a de nombreux projets d'exploitation pétrolière dans la région. Lorsque nous nous sommes rendus sur place, des réunions ont été organisées par cette société avec les paysans. Dix-sept projets de forages ont été présentés et tous rejetés unanimement par les paysans présents. Des indiens muiscas et d'autres habitants mènent un combat médiatique contre les projets d’exploitation de leur région. Ils utilisent l’Internet mais aussi des moyens traditionnels comme les imprimés et la radio.

Ivan Perez Mojica est une des figures de ce combat. Membre du collectif de protection de la province de Sogamuxi, ce jeune dessinateur de la région de Boyaca, père du personnage de BD Getulio Montana Laguna, utilise son talent pour transmettre ses messages. A la fois issu de la tradition de la peinture murale et auteur de BD, il dessine pour créer des outils pédagogiques et des objets poétiques transmettant les valeurs fondamentales de la culture locale.

Dans cet exemple ci-dessous, la bande-dessinée parle de la tradition du tissage

Un dessin que j'aime bien car il questionne de manière assez drôle la notion de développement.

Traduction : "Dans les champs, les grand-mères n'ont pas besoin du wifi. En filant la laine dans le fuseau, elles trouvent une meilleure connexion."

Deuxième étape : la région de Jérico

On change de décor pour aller vers notre deuxième étape, Jérico.

Nous quittons les vallées de Boyaca pour la ville de Jérico, une agglomération de 12 000 habitants dans les Andes colombiennes. Nous sommes toujours en zone montagneuse mais la végétation est beaucoup plus dense, le climat plus équatorial. La chaleur et l'humidité présentes expliquent bien pourquoi cette région est depuis plus d'un siècle liée à la culture du café.

Les sonorités changent elles aussi et on peut y entendre des airs de jungle.


Écoutez le paysage sonore à Jéricho

Un paysage vu depuis une terrasse de Jerico

Les grains de café à la récolte

C’est ici que j’ai rendez-vous avec Fernando Jaramillo. Après un passage en Europe, Fernando est revenu habiter à Jericho depuis quelques années avec la ferme intention de ne pas laisser l'industrie orifère perturber l'équilibre social et la culture paysanne locale de Jericho. Avec d'autres habitants, il a constitué un collectif de protection de la région. Leur activité est centrée principalement autour de la sortie d'une revue mensuelle « Despierta Jerico ». En plus d’informer sur les conséquences de l’installation d’Anglogold Ashanti, une compagnie orifère sud-africaine, cette revue est maintenant devenue un outil de gestion de la vie démocratique locale et permet peu à peu de faire entendre la voix des habitants auprès d'institutions publiques importantes, comme les mairies ou l'Eglise.

Pour aller plus loin :

  • Un reportage intéressant sur les menaces minières à Jericho et le collectif dont fait partie Fernando

Quelques informations sur Benoit Bories :

Benoit Bories est un artisan sonore. Il produit également en freelance pour Arte radio, France Culture et au sein de sa structure de productions Faïdos Sonore. Il touche à la fois aux domaines du documentaire et de la création sonore en produisant pour le spectacle vivant et le cross-media. « Sœurs de camps, un documentaire sonore qu'il a réalisé avec Charlotte Rouault pour Arte radio, a remporté le Prix Bohemia 2013, la Special Commendation du Prix Europa 2013 et a été finaliste aux prix Italia 2013 et Sheffield/In the dark audio award .

Toutes ses productions sont listées sur http://faidosonore.net

Crédits :

L'ensemble des dessins sont de Ivan Perez Mojica, créateur du personnage de BD Getulio Montana Laguna.

Les photographies sont de José-Fernando Jaramillo

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...