De l'animalité à l'animalité

IL nous a été raconté et même nous l'avons lu dans les livres que l'homme vivait à l'état primitif. Donc, ces pauvres gens qui sont nos ancêtres vivaient à l'état sauvage. ils vivaient dans des grottes et s'habillaient avec des feuilles d'arbres. Maintenant, quand je fais une étude de la société, je vois également que nous tendons encore vers cette situation. C'est pourquoi, j'ai soulevé la question dans mes écrits en donnant un titre: de l'animalité à l'animalité. je vois que dans quelques années les hommes vont encore abandonner les habits parce qu'en Afrique ça a déjà commencé. Les habits de soirée des occidendentaux sont portés en pleine journée. Ainsi, je lance les autres dans la réflèxion avec tant d'interrogations. Est-ce qu'il est évident que nous allons encore nous balancer dans la sauvagerie? Dans cette situation, quel est le rôle des médias? Parce qu'à mon entendement, cette revolution est surtout accentuée par les médias. Nos enfants regardent toutes sortes de chaines et cela influence négativement leur éducation. Dans ce cas, en Afrique, le père qui passe 8h à 9 h par jour au service a du mal à instaurer une éducation dans sa famille où les TV sont à la portée des enfants toute la journée pendant que la mère vend au marché. La nuit le père et la mère qui sont abattus après une journée harassante dorment très tôt. Les guerres incessantes sont aussi un cas avec leurs corrolaires de victmes innocentes, d'otages etc. Donc, en grossomodo, voilà comment je vois la société. Merci
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...