Du Pain! du Pain! du Pain!

Ces cris des mineurs révoltés dans le roman, "Germinal" de Emile Zola  seront, dans quelques jours, transformés, par les sénégalais révoltés et qui à l'unisson, crieront ,

 

De l'eau! de l'eau! de l'eau!

Pour cause, depuis une semaine,  l'eau est devenue de l'or, pardon une denrée rare, à Dakar, pour un problème de tuyauterie à Keur Momar Sarr, nous dit on.

Personne ne dispose d'autres éléments sur le début ou la fin des travaux. Pourtant, la maîtrise du facteur temps doit être au cœur d'une Entreprise de Taille Nationale comme la SDE. Cette société qui aujourd'hui semble montré ses limites.

Et les populations, habituées à des pénuries d'eau de manière fréquente, n'ont pourtant jamais déposé une plainte pour "rupture temporaire abusive" du service ou dommages collatéraux suites à une pénurie.

Il est grand temps de revoir le management de la SDE qui se contente de collectionner des certificats qui ne reflètent en rien la qualité réelle du service ou de l'eau distribuée.

Et que les Associations de Consommateurs soient plus actives sur les questions relatives aux manquements d'un Service donné. Et que, encore, ces dites associations sachent, une bonne fois pour toute, qu'elles luttent pour une cause bien déterminée, celle des consommateurs  assoiffés et meurtris par l’incompétence et l’incapacité d'une Sénégalaise des Eaux qui vient de montrer ses limites Exogènes et Endogènes pour son principal "core business"; celle de la production et de la distribution d'eau dans les principales villes sénégalaises).

Que ces associations sachent qu'elles ne luttent pas pour une cause personnelle basée sur des intérêts.

 

Surtout que nos autorités ont démontré une certaine passivité devant un mal quotidien aussi important que l'Eau source de vie et élément... fondamental pour le Bien être.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier