Communiqué - Rabat, le 22 octobre 2013


Mamadou Alpha Barry, l’un des principaux témoins dans l’affaire du décès de Moussa Seck, a été arrêté hier dans un cyber de Boukhalef au cours d’une rafle qui pourrait avoir pour objectif d’éloigner les témoins du décès, et se trouve actuellement au commissariat central de Tanger.

Moussa Seck, ressortissant sénégalais, est mort le 10 octobre dernier à l'hôpital de Tanger. Il était tombé de l’appartement où il vivait avec 7 autres personnes au 4ème et dernier étage d'un immeuble du quartier de Boukhalef investi par les forces de sécurité qui y procédaient à une rafle.

Malgré les témoignages de ses colocataires et voisins affirmant que Moussa Seck se trouvait seul avec des membres des forces de l’ordre au moment de sa chute, les autorités, avant toute enquête, ont conclu à une mort accidentelle. Avec le consulat général du Sénégal, elles ont organisées le rapatriement du corps avant qu’une autopsie ne puisse être réalisée.

Mamadou Alpha Barry, l’un de ses colocataires, n’avait pas hésité à témoigner publiquement, notamment dans une vidéo publiée le jour même par l’association Attawassoul1, reprise le lendemain par le site d’information Yabiladi2, ou dans une enquête du site d’informations Medias24 publiée le 15 octobre3.

Mamadou Alpha Barry était jusqu'à hier soir détenu au commissariat central de Tanger. Ce matin, nous sommes sans nouvelles de lui.

Le GADEM tient les autorités, à savoir le Préfet de police, le Wali de Tanger, le Directeur de l'immigration et du contrôle des frontières, le Directeur général de la sûreté nationale et le ministre de l'intérieur responsables de sa sécurité.

Le GADEM demande la libération immédiate de Mamadou Alpha Barry et l’ouverture d’une enquête crédible, indépendante et impartiale sur le décès de Moussa Seck au cours de laquelle il devrait être entendu comme témoin.

3 « Moussa Seck : le témoignage d'un colocataire accuse la police » : http://www.medias24.com/SOCIETE/5240Moussa-Seck-les-temoignages-des-voisins-accusent-la-police.html



Groupe antiraciste d'accompagnement et de défense des étrangers et migrants
Volet droit des étrangers

78 avenue Allal Benabdallah n° 31
10000 Rabat-Ville

tel/fax : +212 (0)537 72 78 78
droit.etrangers@gadem-asso.org
http://www.gadem-asso.org

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...