Et si l'Afrique finissait par jouer dans la cour des grands de l'innovation technologique ?

La technologie numérique 3D - qui façonnera nos industries et nos méthodes de production dans les 20 prochaines années - pourrait bientôt devoir s'élargir aux influences et à l'inventivité africaine avec la première imprimante 3D du continent africain, baptisée W.Afate, véritable Success Story numérique "Made in Togo".

Incubée au sein du FabLab de Lomé Woelab et conçue entièrement à partir de e-déchets électroniques, la W.Afate a depuis fait parler d'elle dans le monde entier : le projet a notamment remporté un prix de la NASA en 2013, sur un total de plus de 700 initiatives concurrentes.

C'est à New York que le futur de la W.Afate risque de se jouer très prochainement, avec la tenue du 12 au 15 février du 3D PRINT SHOW, véritable Mecque mondiale de l'impression 3D et qui a invité la W.Afate pour représenter l'Afrique.

Pour se rendre sur place et rencontrer des partenaires pouvant aider à lancer la première série de la W.Afate, l'équipe du WoeLab a lancé une mini campagne de levée de fonds pour pouvoir financer leur voyage aux Etats Unis (principalement pour financer l'achat des billets d'avion depuis le Togo vers les Etats-Unis).

Une campagne a été lancé sur Ulule, qui s'achèvera dans 10 jours exactement. Voici le lien pour contribuer à leur succès.

--

Samir Abdelkrim, Fondateur de StartupBRICS

(A écouter également pour en savoir plus sur la révolution mobile en cours en Afrique, une interview sur BFM Business)

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...