Criminalité Informatique


la cybercriminalité, ensemble des techniques d'attaques malveillantes, est un fléau qui prive l'homme du 21 ème siècle à toute liberté virtuelle quelque soit son lieu de résidence; alors, il est temps de tout mettre en oeuvre pour mieux la combattre. Les malwares sont la source de diverses attaques à distance et des inconvénients.

les "malwares", logiciels malveillants, circulent sur le réseau et font des victimes sans cèsse de jours en jours.

Ils sont capables d'épier ou de voler des:

- mots de passes,
- numéros de carte de crédits,
- documents confidentiels.


Pire, ils peuvent entrainer la suppression de fichiers systèmes, alors, ce qui peut provoquer un dysfonctionnement ou arrêt total du système informatique.

Les malwares exploitent généralement les failles aux niveaux des softwares, ainsi, la mise à jours des applications doit être de rigueur.

les utilitaires (malwares) pouvant nuir aux softwares sont:

- exploits,
- spywares,
- spyboots,
- adwares.


Les techniques d'attaques cybernétiques exploitées sont:

- botnet,
- SQL injection,
- back door,
- deni of service (DDOS),
- brutes forces,
- phishing,
- sniff,
- scam.



cependant, les techniques défensives sont:

- honeypots,
- IDS,
- firewalls,
- antivirus.


Pour contrecarrer les violations informatiques; il faut tout d'abord procéder à la sensibilisation et à la formation des "utilisateurs" par rapport aux risques et aux inconvenients.


Aussi, il faut voter des lois internationales devant sanctionner les actes malsains sur internet; cela va dissuader les crimes cybernétiques.

Enfin, les professionnels en informatiques doivent permettre la mise en place d'un RSSI, qui se chargera d'investigation, de propositions des solutions adéquates et des solutionnements techniques des problèmes.




COMPAORE Abdramane.
http://afric-teach.blog4ever.com
M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.