Madeleine Tanou, journaliste au quotidien indépendant ‘Soir Info’ a reçu dans la nuit du 06 février, respectivement à 23H27’ et 23H37’, des messages de menaces de membres du Groupement Patriotique pour la Paix (GPP, un groupement de milices pro-Gbagbo).

Dans ces messages, l’émetteur reproche aux journalistes du Groupe Olympe de « parler mal de Gbagbo », leur demandant de prendre garde sous peine de subir le même sort qu’une journaliste assassinée le 03 février.

Voici les messages :

-          « C’est vous les journalistes du Groupe Olympe qui parlez mal de Gbagbo. Prenez garde, sinon un jour, le GPP vous rendra nuitamment et sévèrement visite. Toi, Tanou, on sait où tu loges. Vous supportez le RHDP, vous allez voir. Quand vos locaux sont allés en fumée, c’est pas Gbagbo qui vous a soutenu ? Et vous le dénigrez. Nous ne plaisantons pas. On aura votre peau. Vous verrez ! »

-          « Nous on pensait que vous étiez neutres, or vous soutenez ADO et Bédié. Si vous ne vous méfiez pas, vous verrez. Souvenez-vous de votre collègue journaliste abattue la semaine dernière. Et vous réfléchirez ??? ».

 

La journaliste dit prendre cette menace au sérieux et compte porter plainte. 

Source: http://ivoriancommiteeforprotectionofjo.blogspot.com/2011/02/cote-divoire-une-journaliste-de-soir.html
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Amen!

    Se sont les risques du métier.

    Priez pour nous et merci pour vos bénédictions

  • tout le monde est menacé avec eux .mais pour toi il faut prendre garde QUE DIEU LE TOUT PUISSANT TE PROTEGE
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...