Plusieurs directeurs de publications, de journaux de l’opposition ont été convoqués à la police criminelle.
Se sont les quotidiens ‘’Le Nouveau Réveil’’, ‘’Le Démocrate’’, ‘’Le Jour Plus’’ et ‘’Nord Sud’’.

Le directeur de publication du quotidien Nord Sud convoqué par la police criminelle
M Késsi Jacob le directeur de publication du quotidien Nord-Sud que nous avons eu au téléphone, ‘’ignore le ou les motifs de cette convocation’’.

Trois journalistes du quotidien le Nouveau Reveil Convoqués par la police priminelle
Dans le cas du Nouveau réveil, selon le directeur des ressources humaines, il semblerait que cette convocation soit liée à un article paru dans leur colonne sans toutefois savoir lequel.
M Assalé Tiémoko se fonde sur une convocation adressée à un certain ‘’Paul Koudou’’ qui en fait est un personnage fictif.
Ce ‘’nom d’emprunt’’ est utilisé par plusieurs journalistes pour certains articles qui dérangent, comme il est de coutume dans la presse.
C’est donc en tant que responsable juridique et directeur des ressources humaines qu’il se présentera ce vendredi à la police criminelle.
Son Directeur de Publication et M. Aboué Tio, correspondant de presse dudit journal dans la ville d’Adzopé, ont eux aussi reçu des convocations similaires à comparaitre à 8h heure locale au bureau du commissaire Pamphile Téhé, chef de section criminelle de la police judicaire du Plateau.

Quatre journalistes du quotidien Le Démocrate Convoqué par la police criminelle
Quatre autres journalistes du quotidien ‘’Le Démocrate’’ ont eux été invité à ce présenter le 21 février 2011 à 9h00 au bureau du commissaire Téhé.
Se sont ‘’Ephraïm Aboubakar’’, ‘’César Cochi’’, ‘’Ben Allah’’ et Arthur Gogoua leur directeur de publication.
Tous ces noms ne sont que des noms d’emprunt.
La direction du quotidien ‘’Le Démocrate’’ a décidé pour se faire de représenter les derniers cités par les avocats du RHDP et par M. N’dri Bernard le directeur statutaire de publication.

Le directeur de publications du quotidein le Jour Plus convoqué par la police criminelle
Le directeur de publication du jour plus à quand à lui été convoqué pour le 23 Février 2011.
Me Blessy Cristom et Me Attobau, les avocats du Rassemble des Houphouëtistes se sont saisis de l’affaire.
D’autres responsables de journaux de l’opposition tel que Le Patriote et Le Mandat, cité par la presse, que nous avons joins au téléphone disent ne pas avoir encore reçu de convocation jusqu’à ce jour.
Source:
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...