Mon rêve ? Voir la Côte d’Ivoire et en particulier Abidjan, devenir une Technopole dynamique de renommée mondiale où des entreprises web et ultra-technologiques (Google, Dell, Hp, Facebook, etc) y auraient leur succursale installée. Voir le secteur des métiers du web et des NTIC devenir le nouveau ''vivier'' en matière de création d’emplois et de richesse…Et des rêves comme ceux-là, j’en ai plein en stock. C’est vrai qu’énuméré de la sorte, ça peut paraître simpliste mais ce sont toujours les choses plus simples qui sont les moins évidentes à l'esprit… Ça peut paraître utopique de la part d’une jeune africaine, vivant dans un pays en voie de développement, encore sous le choc post-traumatique d’une crise socio-politique…Mais je fais partie de la génération Y, comme beaucoup de jeunes ivoiriens dans la trentaine et j’ose croire que toute cette génération qui n’a jamais connu les cassettes VHS ou les magnétoscopes, et qui se réveille chaque matin en faisant un tour sur Facebook, pourra assister à la concrétisation de ce rêve sous-tendu par les points suivants :

 

1.       Détaxe totale sur tous les matériels informatiques (hardware et software) car il faut que la côte d’ivoire dépasse son important ‘’fossé numérique’’ ; 
2.       En plus de la ville de Grand-Bassam, faire de la ville d’Abidjan, une zone franche pour les start-up et les sociétés biotechnologiques; 
3.       Que l’Etat se dote d’infrastructures puissantes pour accroitre le débit des connexions Internet en Côte d’Ivoire (connexion à l’Internet globale) ;
4.       Que tous les FAI proposent des débits ''standards'' , plus intéressants à leurs clients (supérieurs à 3 méga par exemple) ;
5.       Que toutes les écoles primaires et secondaires publiques soient dotées de matériel informatique et de connexion Internet ;
6.       Informatiser à 100%, l’administration publique ivoirienne (des commissariats en passant par les mairies) et numériser tous les documents de celle-ci (registre d’états civil, etc.) ;
7.       Renouveler le Code des Télécoms de Côte d’Ivoire et y inclure les NTIC (Telecom # NTIC) ;
8.       Rédiger un plan annuel directeur des NTIC et le mettre en application avec un bilan chaque début d’année ;
9.       Créer un environnement favorable au moyen de paiement électronique en ‘’imposant’’ aux étudiants par exemple de payer leurs frais de scolarité via des cartes bancaires adaptées ou en sensibilisant les commerçants sur l’avantage de ne pas garder de ‘’cash’’ sur eux afin d’être moins exposés aux braquages ;
10.   Lutter intensivement et efficacement contre la cybercriminalité. Doter les organismes en charge de ce volet comme le CICERT*, de moyens financiers et de coercition.
*CICERT: Côte d’Ivoire Computer Emergency Response Team : Equipe de réponses aux urgences informatiques en Côte d'Ivoire
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • ok edithbrou@gmail.com
  • salut pouvons nous nous contactés pour plus d'echnges?

    contact@apmburkina.com

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...