Lors de la visite du siège du quotidien ‘Le Nouveau Réveil’ (pro-RHDP) effectuée le 17 Mai par Mme Bernice N’Guessan, Directrice exécutive du Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP), le Directeur du groupe de presse "Le Réveil", Denis Kah Zion a énuméré les difficultés rencontrées par son entreprise au moment des combats postélectoraux à Abidjan.

Selon M. Kah Zion, ‘Le Nouveau Réveil’ s’est vu arracher ses deux véhicules de reportage par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) dont une voiture offerte par le FSDP. A cause de l’insécurité, l’entreprise comptabilise 40 jours de non production de journal et 900.000 FCFA (environ $1.800) mensuels de frais supplémentaires affectés au gardiennage.

En outre, les domiciles de 10 agents du journal ont été pillés, sans compter les "mesures drastiques" visant à payer la moitié du salaire des agents pour le mois d’avril, "excepté ceux qui ont pris des risques pendant la crise pour venir au travail", a énoncé Kah Zion. L'appareil photo a été également arraché au photoreporter.

Mme Bernice N’Guessan a promis faire un rapport au Conseil de gestion du FSDP "afin que cela soit su et que certaines difficultés puissent être prises en compte". 

Pour l'heure, la presse supposée proche du président déchu ne parait toujours pas pour raison sécuritaire mais surtout à cause d'énorme dégât causé par des hommes en armes, dont l'incendie de l'imprimerie du groupe La Refondation toujours en état de siège.

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...