Abidjan le 04 juin 2011---Serge Grah, enlevé hier (NDLR vendredi 4 juin 2011 à 7h30) par 6 éléments des FRCI à son domicile sis à Yopougon Nouveau quartier, a été libéré le même jour, dans la nuit.

Les éléments des FRCI soupçonnaient notre confrère de détenir, en sa possession, un document compromettant pour eux, sans en préciser lequel. 

'‘ Je n’ai subit aucune brimade. Mon ordinateur (Desk-Top) a été emporté. Mon répertoire téléphonique a été inspecté minutieusement. N'ayant rien trouvé de compromettant, j’ai néanmoins été embarqué pour le camp commando de Locodjro (dans un camp militaire à Locodjro). Une fois au camp  militaire, j’ai à nouveau été cuisiné pendant des heures puis  gardé à vue dans un bureau. Ils m’ont relâché dans la soirée et m’ont remis tout mon matériel.

’’ A déclaré le journaliste écrivain au CIPJ, lors d'une conversation téléphonique...lire la suite ici http://ivoriancommiteeforprotectionofjo.blogspot.com/2011/06/cote-divoire-la-traque-se-poursuit.html

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...