Depuis le 19 septembre 2002, date à laquelle a débutée la guerre civile en Côte d’Ivoire jusqu’à la élection présidentielle et de la crise post-électorale; différentes armées et groupes d’auto-défense eûrent vu le jour et, l’union de l’ex force rebelle (FAFN) et des désserteurs de l’armée régulière (FDS) tournant le dos à Mr Laurent Gbagbo perdant l’élection face à Alassane Dramane Outtara reconnu par l’international comme le gagnant.

Mais de 2002 jusqu’à l’arrestation de Mr Laurent Gbagbo et l’accès du nouveau président Alassane Dramane Outtara beaucoup de choses se sont déroulées dans les coulisses et bon nombre de personnes eûrent perdu la vie soit: des innoncents, des politiques, des soldats et surtout des hauts gradés de l’armée et l’ex rébellion de Guillaume SORO.

Le dernier de ces martyrs de la liberté fut le sergent chef Ibrahima Coulibaly alias <<IB ou Major>> ancien gadre de corps de Mr Ouattara; qui s’est toujours battu pour Mr Ouattara. Par ailleurs, des jeunes volontaires eurent abandonnés champs, garages, atelier d'apprentissage de métier et même vagabondage et débrouillardise de la rue parce que pour la majorité d’entre eux se reconnaissaient en la personne de IB d’abord (héros du coup d’état de 1999) et alassaniste.<<Quand tu le leur demandais pourquoi avez-vous pris les armes automatiquement c’est à cause de <<IB ou Major>> car c’est le chef et rien que pour chasser Laurent Gbagbo et jusqu’à ce que Guillaume SORO écarta IB et devient le chef charismatique des rebelles.

Dans l’une des dernières conférences de presse de IB; <<je ne quitterai plus le pays, vivre en exile n’est pas facile, j’oublie le passé, je veux une réconciliation, je veux être reçu par le président Ouattara et, surtout mes 5000 combattants doivent être pris en contact… paix à ton âme>>. Maintenant qu’il est mort , à Abidjan et certains proches de SORO et certains hommes forts du pouvoir d’Abidjan se réjouissent de cette disparition “ IB est capable de tout” et chantent réconciliation et réconstruction… Et la conciliation de toutes les forces armées et comme refrain <<IB c’est le passé, il faut régrouper et désarmer tous ceux qui ont encore des armes. Voilà pourquoi ! Je stipule que c’est l’armée du dicton 1 perdu 10 retrouvés….
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...