Le Conseil National de la presse (CNP) observe avec satisfaction que l’appel du Gouvernement à la reprise des activités économiques a été entendu par les médias et s’est traduit en ce qui concerne la presse écrite par la réapparition de certains journaux dans les kiosques.

Cependant, le CNP constate que certaines publications, notamment, celles proches de l’ex-pouvoir manquent encore à l’appel, certainement en raison du climat d’insécurité dû aux pillages et aux saccages de domiciles et de locaux à usage de bureaux.
Sur la question le CNP rassure les acteurs de la presse écrite que conformément à ses attributions de garant du pluralisme et de la pluralité de la presse, il a saisi le Ministre de l’Intérieur afin que des mesures urgentes soient prises dans le sens d’une sécurisation de l’ensemble des rédactions, de leurs animateurs ainsi que des outils de production.
Dans l’intervalle, le CNP rappelle à tous la nécessité de la préservation du niveau actuel de la liberté de presse tout en invitant la presse elle-même à s’inscrire dans la dynamique de réconciliation, prônée par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara.
Fait à Abidjan, le 21 avril 2011 
Conseil National de la presse 
Eugène Dié KACOU

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...