Des éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont passé à tabac dans l’après-midi du 16 Avril à Port-Bouët (sud d’Abidjan), un informaticien exerçant au quotidien ‘L’Inter’ (indépendant), Aubin Dallet qu’ils soupçonnaient d’être un « pro-Gbagbo ». Après avoir battu l’agent, ils ont appelé son service pour savoir s’il y travaille effectivement. « Aubin est vraiment amoché », a témoigné le Rédacteur en chef de ‘L’Inter’, Félix D. Bony qui ajoute qu’étant dans l’incapacité de se déplacer, son service va se charger de l’accompagner à l’hôpital.

 Pour la reprise du travail, le GEPCI sollicite la sécurisation des entreprises de presse et leurs agents

Dans un communiqué rendu public le 17 Avril, le Groupement des Editeurs de Presse de Côte d’Ivoire (GEPCI) demande aux autorités compétentes de commettre les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) à la sécurisation des entreprises de presse et des personnes qui y travaillent,  sans distinction de lignes éditoriales.

« Le GEPCI demande également aux populations de s’inscrire résolument dans la droite ligne des valeurs de pardon et de réconciliation, dans la justice certes, prônées par les nouvelles autorités, en s’abstenant de saccager des rédactions et/ou de porter atteinte à l’intégrité physique des journalistes. C'est ici le lieu d'inviter les journalistes et les éditeurs de presse à respecter et à faire respecter le code de déontologie, qu'ils se sont librement donné notamment en évitant d'écrire des articles qui incitent à la haine tribale, à la violence et fragilisent la cohésion sociale », souligne le document

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...