Entamée depuis hier Mardi 02 Février 2016, la Grève des Agents de la PETROCI se poursuit avec les mêmes Revendications qui sont entre autres, "la Réintégration de leurs collègues licenciés les 8 et 12 Janvier dernier, le Maintient de l'Assurance Maladie pour l'Année 2016"

Ils ont tous quittés les bureaux pour s'installer dehors dans le but de marquer leurs indignations face à ce qui est désormais à appeler "l'Affaire des Licenciements à la PETROCI".

selon un Agent (qui a préféré garder l'anonymat) que nous avons interrogé, "Ce sont 617 Agents et Familles qui seraient touchées par la crise qui secoue cette grande boitte.

C'est un ras le bol que ces Agents expriment vis à vis de leurs dirigeants qui selon certains, veulent enfoncer cette grande maison du Pétrole de Côte d'Ivoire, dans un abîme.

"Il faut faire quelque chose pour nous" s'est exclamé un Agent visiblement en colère avant d'ajouter, "Nous ne reconnaissons plus la PETROCI.

Les Agents de cette structure de l'Etat de Côte d'Ivoire, implorent le secours du Président de la République SEM Alassane Ouattara en vue de trouver une solution idoine à cette situation qui paralyse les activités de la PETROCI. 

Il faut rappeler que la cette crise est parti des licenciements d'agents les 8 et 12 Janvier 2016 dernier que plusieurs Agents ont qualifiés d'arbitraires.

Nous y reviendrons

                                               JACQUES PRÉVERT 

                    

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • il faut connaitre la gènes de leur mécontentement quels sont les motifs de leur licenciement .votre billet n,explique le motif de leur renvoi.il faut faire quelque chose.et on abandonne son poste.on lit le code de travail a été viole ,non aux licenciements abusifs .cela  fait plus de trente ans ,que petroci vit .en terme juridique il y a abandon de poste.

    • Pour pouvoir me rapprocher plus des éclaircissements que vous souhaitez monsieur Denis Zodo, j'ai tenté sans succès de joindre les Dirigeants de cette structure d'Etat. Mais il faut dire que certains employés que j'ai contacté, m'ont déclarés que ces licencieusement étaient sans motifs valable.

      • vous avez fait l,essentiel, en tant qu,homme de communication.les responsables de petroci doivent assumer devant la population leur geste.ils oublient qu,ils sont en mission a tout moment ,on peut les démettre.merci monsieur pour l,éclairage sur cette grevè.

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Une appli audio pour découvrir les identités multiples de la capitale…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Tuto Comment créer un bot Twitter simplement via Numerama ⍔…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Turquie 🇹🇷️ Un parquet d’Istanbul a émis jeudi 10 août des mandats…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Facebook intègre bientôt des messages d'élus dans le feed de ses…

Plus...