C'est ce Mardi 22 Mars 2016 à Abidjan que le Ministre d’Etat, ministre de l`intérieur et de la sécurité Hamed BAKAYOKO et le procureur de la République Adou Richard étaient face à la presse nationale et internationale pour faire le point à mis parcours de l’enquête relative à l`attentat survenu au Sud de la Capitale Ivoirienne sur une plage et un Hôtel de Grand-Bassam.

Le cerveau de cette attaque terroriste qui a fait officiellement 19 morts le dimanche 13 mars 2016 dernier, a été formellement identifié par le Ministre d’ Etat, Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur, Hamed Bakayoko et le procureur de la République, Adou Richard.

Il s'agit de "Kounta Dallah". L'homme est désormais considéré comme l’homme le plus recherché des services de sécurité ivoiriens.

Concernant sa nationalité, son âge et sa profession, le Procureur de la République de Côte d'Ivoire n'a pas voulu les dévoilés pour des raisons liées à l’enquête encore en cours.

Le Procureur a cependant fait savoir que ce djihadiste a pu être "formellement identifié grâce d’une part à des témoignages de personnes qui l’auraient aperçu sur le théâtre de l’attentat, et d’autre part aux témoignages de deux de ses "tuteurs" interpellés dans le cadre cette enquête.

Ce sont à ce jour au total 15 personnes qui ont été interpellées dans le cadre de cette enquête qui, a très bien évoluée selon le ministre d'Etat, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Hamed BAKAYOKO.

"Les enquêteurs ivoiriens bénéficient des appuis du FBI, le bureau d’investigation américain, du Parquet de Paris, des services de renseignements de l’Allemagne, du Maroc et du Mali". A affirmé le procureur Adou Richard.

Des mandats d’arrêt nationaux et internationaux seraient en train d’être émis selon le procureur.

Le ministre d'Etat Ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Hamed BAKAYOKO qui a souhaiter prompte rétablissement aux personnes blessés et ses condoléances des disparus de cette horreur, s’est voulu très catégorique. "Nous n’admettrons plus sur notre territoire des personnes qui n’ont pas de pièce d’identité fiable", a-t-il précisé avant de rappelé les mesures prises dans le cadre du renforcement de la sécurité sur le plan national.

                    JACQUES PRÉVERT 

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

En Afrique du Sud, le tout premier roman diffusé exclusivement sur... WhatsApp. Et en 7…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

À Fréjus, certains articles de Var-Matin ont déplu au maire Front National.…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Un très beau projet pour l'autonomisation des femmes, à soutenir en cliquant…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

#Àécouter 🎧 : quelle(s) influence(s) auront l'arrivée de nouveaux…

Plus...