Commune de Yopougon

                                                                                                                                                                                                                                                                                            Publier par le quotidien ivoirien LE MANDAT par SERIBA KONE I Le Lundi 19 Septembre 2011

Plusieurs quartiers privés d’eau courante

L’eau, source de vie, se fait de plus en plus rare dans plusieurs quartiers de la grande commune Yopougon. Et cela, depuis près d’un mois. C’est un véritable calvaire pour les populations d’environ 52 sous-quartiers de cette cité. La direction de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (Sodeci) avait, à travers un communiqué datant du lundi 22 août 2011, informé la clientèle qu’elle effectuerait des travaux à l’usine de Niangon-Nord, jeudi 25 août 2011. Précisant que, pendant ces travaux d’entretien, il y aurait une baisse de pression allant jusqu’au manque d’eau, de 8 h 00 à 18 h 00. Et que cette pénurie toucherait Niangon-Nord, Niangon-Sud, quartier Chu de Yopougon, Yopougon-Attié, Yopougon-Sicogi, Kouté-Village, Lokoua, Azito, Yopougon-Selmer, Yopougon-Camp militaire, Yopougon-Sodeci, Yopougon-Sideci, Yopougon-Sogefhia, Cité Cie, Siporex, Terminus Bus 40, Quartier Maroc, Yopougon Port-Bouët II, Ananeraie, Cité Mamie Adjoua, Cité verte, Gesco, Wassakara, Songon, Kilomètre 17. Puis, un deuxième communiqué a été lancé, le mercredi 31 août 2011, annonçant des travaux entrepris par l’usine de la zone ouest, qui entraîneraient un manque d’eau au niveau des quartiers Zone-industrielle, Institut des aveugles, quartier Résidentiel, Groupement Foncier, Nouveau quartier, Toits Rouges, Cité Zadi, Mossikro, Locodjro, Abobodoumé, Santé, Jérusalem, en ce qui concerne Yopougon. Cette pénurie s’étendrait à d’autres quartiers tels Attécoubé, Plateau, Treichville, Zone portuaire, Vridi, Zone 2, 3 et 4, Port-Bouët. Malheureusement, cette « baisse de pression » à cause de laquelle la compagnie de distribution d’eau s’excusait auprès de ses abonnés s’est transformée en un manque d’eau dans la majorité des sous-quartiers de la commune de Yopougon. « Nous savons qu’il y a eu des communiqués dans les journaux mais, il n’a jamais été question de pénurie d’eau comme vous le constatez », ont soutenu les femmes et les jeunes que nous avons rencontrés. Comme au plus fort de la crise postélectorale, les populations ont du mal à s’approvisionner en eau potable. Brouettes et pousses-pousses des portefaix sont les engins que femmes et jeunes de ces différents quartiers utilisent chaque jour pour s’approvisionner en eau. Aussi étrange que cela puisse paraître, jusqu’à ce jour, la direction de la Sodeci n’a pondu aucun communiqué pour s’expliquer sur la situation. Les populations attendent des explications rassurantes de la Direction, en lieu et place des communiqués qui ne répondent pas à leurs attentes.

 

SÉRIBA KONÉ

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...