Écoutez les Observateurs avec Clément Briend (11 min. et 20 sec.)
Les observateurs avec Peggy Bruguière cette semaine

Coup de projecteur sur les "biens mal acquis" de Paris

Le 29 juin dernier, Ali Bongo, le président du Gabon, a été aperçu au beau milieu de la nuit dans le très chic 7e arrondissement de Paris. Il ne s’agissait pas d’une virée surprise dans la capitale, mais en réalité d'une photo du président gabonais qui a illuminé la façade du 51 rue de l’Université, un hôtel particulier cossu mais "mal acquis". L’expression "bien mal acquis" désigne les biens, matériels ou immatériels, devenus la propriété d’une personne suite à un détournement du patrimoine public. Le média Owni regroupe sous l’expression trois catégories de biens mal acquis : les voitures de luxe et les biens de consommation, les hôtels particuliers et les biens immobiliers, enfin les placements financiers disséminés à travers le monde. (lire la suite sur le site des observateurs)

Notre invité dans cette séquence Observateurs est l'artiste Clément Briend (en photo ci-dessus par Simon Decreuze) qui est le concepteur de l'image projetée sur l'immeuble appartenant à Ali Bongo. Il fait partie du collectif qui se sert de l'art pour sensibiliser à la question des biens mal acquis à Paris. Clément a mis au point ses propres techniques de projection et il explore la manière dont les façades et la ville peuvent être des supports de communication, d'échange et de médiatisation.

Des proches de Laurent Gbagbo soumis à des séries de pompes dans la prison de Bouna

Une vidéo montrant des proches de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo faisant des pompes sous la contrainte des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) d'Alassane Ouattara circule depuis une semaine sur Internet. Des images qui dérangent à l’heure où le nouveau chef de l'État ivoirien promet de réconcilier le pays. Voir les images et lire la suite... 
______________________

Chaque semaine, l'Atelier des médias invite les Observateurs de France 24. Les Observateurs, ce sont des internautes aux quatre coins du monde qui sont témoins de l'actualité. Et leurs infos, c'est votre l'équipe de journalistes réunie autour de Julien Pain qui les vérifie et les publie sur internet.


Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Ziad Maalouf est journaliste, producteur de l'Atelier des médias RFI

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Pour la justice des hommes est il si injuste pour l'homme ?
  • La vie les mystères de la vie."chacun à un compte à rendre aujourd'hui ou demain.mais que l'on ne regrette jamais la sentence qui nous ai attribué car on l'a mérite"
  • n'oublier pas que ceci n'est que des tortures , rappelez vous que  ya eu des gens qui ont été brulé VIF
  • De toute évidence ce sont toujours les mêmes qui paient.
  • C'est un manque de respect total pour les droits de l'homme...  Ouais les droits de l'homme pour les uns la torture et la mort pour les autres. pffffffffffff

  • C'est visiblement un règlement de compte.je ne vais pas dire qu'ils ont ce qu'ils méritent.Mais,on n'allait quand même pas les chouchouter! c'est un nouveau régime en place et sûrement pas leur allié.Alors...
  • C'est un manque de respect total pour les droits de l'homme...
  • Les gens que Bagbo et sa clique on massacrées ils ont eu droits  à quoi eux?  Tous  ces dirigeants africains qui se sont enrichis au dépends de leurs peuples est-ce qu ils ont rendu des comptent ? Les dirigeants des pays qui accueillent des dictateurs comme Augusto Pinochet ou Isen Habré est-ce qu'on leur demande des comptes? Pour être respecté faut d'abord se respecter sois-même et respecter les autres.

  • eh Dieu! nous sommes foutu.donc c'est comme ca que nos dirigents politics sont? au lieu d'investir chez eux ils detournent encore le peu qu'on gagne pour aller s'offrir du luxe ailleur? l'afrique est vraiment mal parti! c'est pas grave Dieu les voit lui seul saura leurs donner une sanction examplaire.Si ALI BONGO et ceux qui font comme lui pouvaient utiliser ce butin pour s'occuper des demunis en afrique il n'y aurait plus cette soufrance que nous vivons a l'heure actuelle.ils nous rendent pauvre de jour en jours ces gens là.inch ALLAH ils vont payer ça cache!!!!!!!!!
  • cher internaute comment voulez vous qu'on les traite? ils meritent bien ce traitement.qui cherche trouve.s'il avait recherché la paix,la douceur ils l'auraient eu.mais c'est parce qu'il voulais que l'on les traite de la sorte qu'ils ont massacré de miliers de vies.que direz vous de ceux qui on été tués par ses saguinaires.ils les traiter plus dur que ca comme ca sa servira de leon aux autres.ok?
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...