8h30, je me réveille après une nuit très agitée pleine de rêves que la mémoire n’a pas pu garder. Pourtant j’aurai voulu me refaire le film que mon subconscient a tiré de ce premier jour d’arrivée dans le pays de Nana Boigny. Je n’ai pas l’impression d’avoir bien dormi. La faute est bien loin de venir de cette bonne chaleur moite atténuée par un bruyant climatiseur 2 chevaux qui perce un carré d’un pan du mur de ma chambre d’hôtel. J’ai encore envie de retourner dans ce grand lit que je partage avec un autre blogueur. Le cocorico perçant d’un coq se fait entendre, la lueur qui se fraie entre les persiennes et l’heure sur l’écran tactile de mon smartphone m’indique que la nuit est finie. Tous les signes concordent vers le même message :

« Solo, lève-toi, c’est le matin ! »

Sur la pointe des pieds, je descends discrètement du lit et me faufile dans les toilettes pour une douche rapide et quelques coups de brosse à dents, le rituel du matin. Je me hâte de trouver un bermuda et un tee-shirt pour être à temps pour le petit-déjeuner en groupe prévu à 9h00. Mais bizarrement, mon colloc, lui, dort d’un sommeil tranquille, pénard. Soudainement quelque chose me vient en tête, je sors mon smartphone de ma poche, active son écran : 8h47, plus que 13 minutes pour retrouver les autres. Avec les impressions, c’est souvent les premières qui s’impriment très solidement dans le temps et je ne comptais pas en laisser une mauvaise auprès de 80 blogueurs d’une plateforme qui est à plus d’un million de visiteurs. Des blogueurs qui en salivent, prêts à bondir sur n’importe quel sujet pour les esquisser dans leur billet quotidien. Pour une pub, quelqu’un qui voudrait s’en faire une bonne ou une très salissante, l’Hôtel Tereso est l’endroit le mieux indiqué pour les 10 jours à venir.

J’hésite entre inviter mon voisin à se lever pour ne pas aussi être en retard et le laisser se remettre du long voyage qui a été aussi le sien du Niger à Abidjan.

Devant le perron de ma chambre, à un jet de pierre, une plage qui n’a rien à envier à celles que vendent les voyagistes sur les plaquettes en papier glacé. Elle donne sur une mer très agitée. Des vagues rugissantes se suivent les unes après les autres et viennent mourir sur le sable fin en livrant leurs écumes. Cette mer me tente, mais j’entends ce compte à rebours qui me presse pour le chapiteau qui fait office de restaurant sous d’élégants cocotiers dandinant au gré du vent. Je dépasse une piscine qui me nargue avec son eau limpide. Mais, je préfère courir vers le chapiteau et me trouve une place. Personne ! Je suis le premier. J’active une nouvelle fois l’écran tactile de mon Smartphone : 9h00, même pas une trace de cuistot. « Comment se fait-il ? » me dis-je.
« Le décalage horaire, Solo, t’as pas eu le réflexe de mettre ta montre à l’heure de Grand-Bassam »


Je venais donc de gagner deux heures de plus pour ma journée. Je tourne aussitôt mon regard vers la piscine qui vient de comprendre que son charme n’a pas été vain.
Plouf !

@SoloNiare

Vues : 64

Balises : Grand-Bassam, Mondoblog, RFI

Commentaire de DONGO Ba Daou le 9 mai 2014 à 18:54

prochainement fait très attention et met les pendules a l'heure.Imagine toi si au lieu d'être en avance de 2h tu étais a -2H 

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

La vie de la communauté

joe KA a publié un statut
"Qui est PEAN.quel journaliste.il dit en 2011 qu'ALI A gagné,en 2014 qu'ALI n'est pas gabonais.comment le prendre au sérieux et le croire."
il y a 16 heures
Billet de Nguru Wasingya Anselme

C’est assez, qui égorge  les  paisibles  populations  de Beni ?

Par Nguru Wasingya AnselmeLe message d’égorger les populations de Beni tout en étant ligotés est tombé dans mes oreilles comme un coup de foudre. Le récent massacre des 120 personnes en octobre  dernier est difficile   de chasser de nos   mémoires.…Plus
il y a 20 heures
Billet de Amadou Sy, Journaliste
hier
Morlaye Aly CAMARA a aimé la discussion de Abdoul Kaba En Guinée (Conakry) : Comment publier un CV par SMS, envoyer des e-mails par SMS sans connexion Internet, etc.
hier
Traore Mamadou Karidja a partagé son billet sur Facebook
hier
Robert-Hugues a publié un statut
"Togo, qui a peur des réformes? http://maplume.mondoblog.org/2014/11/21/togo-peur-reformes/ #‎Togo"
hier
Maiga a répondu à la discussion Pourquoi les dirigeants Africains ne font pas appel à l’expertise occidentale? de Maiga.
"Les minesC’est le domaine dans lequel l’Etat peut tirer le maximum de ressources financières si il est bien gérée. C’est pour cette raison il est important de faire appel à des cabinets d’avocats…"
hier
Icône de profilbangue, rasel hossain, Honala Awana Gassissou Pascal Ay et 5 se sont joints à Atelier des médias
hier
serge katembera rhukuzage a commenté l'article Entretien avec William Irigoyen : l'homme qui veut jeter le JT de Raphaelle Constant.
"Salut à tous ! Juste pour vous demander de veiller à mettre le bouton "telecharger" pour nous qui vous suivons de très très loin... ça nous facilite vraiment la tâche ... abraços ! "
hier
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

L'application #Snapchat lance #Snapcash, un service de transfert d'argent par mobile. Quand envoyer de l'argent devient aussi simple qu'envoyer un SMS, c'est la chronique de Marie-Catherine Beuth cette…

Plus
Facebookhier · Répondre
Morlaye Aly CAMARA a aimé la page de Mella Manon Mode d'emploi
hier
Sinatou Saka a aimé le profil de Mélissa Barra
hier
Atman Bouba a partagé un profil sur Facebook
hier
Un billet de Mélissa Barra a été présenté en exclusivité
hier
Un billet de Marie-Catherine Beuth a été présenté en exclusivité
hier
Billet de Mélissa Barra
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation