Suite aux attentats de Paris, c'est en tant que ministre de la culture et de la communication que Fleur Pellerin, sur i-Télé ce lundi, a volé au secours du CSA pour exprimer sa volonté de « donner un cadre plus clair aux journalistes et aux chaînes de télévision, notamment celles qui travaillent en continu ». Le risque :  alimenter une défiance généralisée envers les chaînes d'information professionnelles. 

Lundi 16 février, à l'antenne d'une chaine qui avait été mise en demeure par le CSA de respecter ses obligations relatives à l’ordre public, Fleur Pellerin a déroulé son projet. Il s'agirait d'un travail commun avec ses collègues de l’Intérieur et de la Justice pour « établir des procédures »,  « où on peut s’installer, où on peut mettre ses caméras et comment faire, quelles informations, comment valider les informations qu’on peut donner à la télévision sans mettre en danger la vie d’autrui ».

Jeudi, l'instance consultative ne s'était pas contentée en effet de "constater" d'éventuels manquements, dans un esprit de dialogue, comme elle l'avait annoncé le soir même du 7 janvier, mais a procédé à des sanctions virulentes. i-Télé, par exemple, avait certes divulgué l’identité d’une personne mise en cause comme étant l’un des terroristes, ce qui lui a valu une mise en garde. 

Pourtant, comme le rappelle le syndicat national des journalistes (SNJ), « la responsabilité morale, professionnelle et juridique » relève du ressort des journalistes eux-mêmes. Si les journalistes ne sont plus responsables d'eux-mêmes, comment conférer de la valeur à leur travail ? Dans les rédactions, sur quelle base construire le dialogue au sujet des choix éditoriaux à réaliser et des situations d'urgence auxquelles il faut parfois faire face ? 

 Défiance destructrice  

Du point de vue des téléspectateurs, corseter les chaînes d'information en continu au point où ces dernières risquent de développer des réactions d'auto-censure amènerait les citoyens à vouloir ne plus s'informer que sur internet, une zone qui échappe au contrôle de toute instance régulatrice et déontologique.

On peut alors conjecturer que sous couvert de "liberté de ton", des chaînes sur YouTube par exemple, divulgueraient des informations non seulement pas toujours vérifiées, mais de surcroit chargées idéologiquement sans qu'elles n'y paraissent. 

Lors d'un débat sur le conspirationnisme florissant à l'heure des réseaux sociaux et des récents événements ("On nous cache tout, on ne nous dit rien"), organisé le 12 février par le S.I.G, le service d'information du gouvernement, le journaliste Laurent Bazin avertissait : quand les contenus des chaînes d'information en viennent à être confondus, à tort ou à raison, avec une prétendue voix officielle, les vieilles antiennes des théoriciens du complot, habitués à soupirer la sempiternelle litanie "la télé arrange la vérité, elle la dissimule", résonnent de plus en plus fort. 

Et, si les citoyens se détournent des médias professionnels au point de ne ne plus désirer s'y impliquer pour compléter, éclairer et critiquer l'information, les journaux, chaînes  et sites d'information risquent d'être livrés à un discours claustré, condamné à tourner sur lui-même. Moyennant quoi les citoyens les délaisseront encore davantage. Un cercle vicieux. 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Journaliste médias à Intégrales Mag et à Socialter en même temps ; sème aussi des chroniques, notamment à Sud Radio (Le Brunch Médias) ; intervenante au Celsa "nouveaux médias".
Twitter : @ClaraSchmelck
myslowmedia@tumblr.com

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

ziad maalouf posted a blog post
L’Atelier des médias est allé en Turquie pour enquêter sur la liberté d’expression dans le pays. No…
26 déc. 2017
Mélissa Barra posted a blog post
Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense d…
15 déc. 2017
ziad maalouf posted a blog post
Nées il y a douze ans en France, les conférences gesticulées désignent un exercice d’expression en…
20 oct. 2017
ziad maalouf posted a blog post
En 2005, Anjan Sundaram renonce à de brillantes études de mathématiques aux États-Unis pour partir…
18 oct. 2017
Plus...