Cette course au développement qui tue...

Au nom de quoi peut-on donner sa vie sans honte ? pour un hypothétique "développement" ? c'est la question que je me pose quand je vois les vagues de suicides dans ces entreprises en quête de croissance, de chiffres...France Télécom (ou plutôt Orange) a connu une série de suicides de ses employés, tous liés au travail ! Ne cherchez pas loin, ces gens ont craqué sous la pression des résultats ! C'est un phénomène qui s'observe dans toutes les entreprises ayant une ambition de croissance démesurée.Le 2e cas frappant est celui d'Apple, ou plutôt de l’usine de Longhua (Chine) dirigée par la société FOXCONN qui fabrique l'iPad pour le géant américain. Quelques semaines avant la sortie officielle du petit bijou, l'entreprise a connu une série de suicides, juste au moment ou la pression était la plus forte sur les employés qui devaient à tout prix sortir l'appareil à temps.Pire encore, personne ne semble s'émouvoir de ce phénomène, du moins pas au point d'y remédier. Marre de voir les gens se tuer à la tâche pour des broutilles ! Chine, Inde, Amérique et même Europe, dans le même sac ! Nous en sommes arrivé à un point tel que nous ne savons plus pourquoi on travail... Pour améliorer ses conditions de vie ? juste pour être meilleur que le voisin ? ou pour le plaisir ? franchement je ne sais plus... peut-être tout à la fois, mais le résultat est cruel: Les richesses sur la planète n'ont jamais été aussi mal partagé ! les riches s'enrichissent (je n'ai pas de problème avec ce constat) et les pauvres s'appauvrissent (là c'est plus gênant).Comment en est on arrivé là ? "tuer" des hommes et des femmes pour être plus riche, plus fort... J'aimerais autre chose pour l'Afrique, ça tombe bien nous en sommes au "début", donc il est temps pour nous de "penser" au type de développement que nous voulons pour notre continent. Si nous réussissons, il ne sera différent de l'évolution qu'à connu les pays occidentaux, tout simplement parce que nous sommes différent d'eux ! ces spécificités doivent être prises en compte à chaque grande décision de notre évolution. je ne parle pas d'un domaine précis, tout les secteurs sont concernés. c'est à ce prix que nous n'iront pas droit dans le mur, le mur (de la honte) que rencontre actuellement le monde occidentale et les pays tiers qui continuent à appliquer ce modèle venu d'ailleurs, sans précaution particulière.Je reste convaincu qu'un modèle de développement "propre" est envisageable. Il suffit de le mettre sur pied ;)Hervé Djia
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...