Burkina-Faso mon amour, tu es libre ce matin!

BURKINA-FASO mon amour, tu es libre ce matin !

Burkina-Faso mon amour tu es libre ce matin
Tu t’es débarrassé du virus Ébola qui planait sur ta tête, telle l’épée de Damoclès
Tu es déjà Libre depuis 6 semaines parce que tu as voulu te libérer
Rappelant au monde entier que tu étais le peuple de Thomas SANKARA

Tu ne pouvais plus tolérer l’intolérable, alors tu t’es levé ce matin, pour Boukari Dabo, étudiant en médecine assassiné le 19 mai 1990 par les sbires de Blaise Compaoré, pour le jeune Flavien Nebré, tué par balles lors d’une manifestation le 6 décembre 2000 et pour le journaliste d’investigation Norbert Zongo assassiné sauvagement par la milice de François Compaoré le 13 décembre 1998.

Sans oublier,ceux qui sont morts ce jeudi matin aux abords de Kosyam

Peuple Burkinabè, tu n’es pas du genre à te laisser faire…
Ce matin tu as ressuscité l’âme de la révolution, Thomas Sankara
L’idole des jeunes, le chéri de ces dames, la fierté de toute l’Afrique
En marchant sur Kosyam, tu as fait de la fiction une réalité.
Tu as fait entrer le Burkina-Faso dans l’histoire

Ni l’état d’urgence décrété par l’armée ni la dissolution du gouvernement ni l’annulation de la révision constitutionnelle n’ont réussi à te calmer
Tu as exigé le départ de ton tyran, sa reddition sans condition et tu l'as obtenu. Tu as prouvé qu'impossible n' est pas BURKINABE.
Plus rien ni même la redoutable RSP ne pouvait t’arrêter.
Tu fus tel un missile qui devait atteindre sa cible pour l’anéantir !

Peuple du Faso, tu ne te déjuges pas, tu n’aliènes pas ta liberté,
Tu ne crois pas aux promesses, tu réalises ce que tu entreprends
BURKINA-FASO mon amour, tu forces le respect et l’admiration.
Tu mérites le prix Nobel de la Paix !

Ce jeudi matin, dans les décombres de l'empire de Blaise Compaoré,
Tu as hissé ton drapeau sur la place de la Révolution
Pour rappeler au monde entier qu’on ne se maintient pas au pouvoir sans le peuple !
Et que le Burkina-Faso appartient à son peuple, non à un tyran et à sa caste !

BURKINA-FASO mon amour, Tu es la Fierté de toute l'AFRIQUE bientôt libre!

La patrie ou la mort nous vaincrons !

Vive le peuple du FASO !
Vive le Burkina-Faso Libre !
Vive l’Afrique bientôt Libre !

Houssein IBRAHIM HOUMED

Crédit Photo : Des manifestants opposés à la modification de la Constitution, sur la place de la Nation, à Ouagadougou, le mardi 28 octobre 2014. REUTERS/Joe Penney

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Houssein IBRAHIM HOUMED

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Saviez vous que moins de 17% des biographies de Wikipedia portent sur des femmes...Un chiffre…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Saviez-vous que derrière le #Bitcoin se cache un protocole (la Blockchain) dont les…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Favoriser les interactions avec les personnes plutôt qu'avec les marques, pourquoi…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

C'est pas parce qu'on veut raconter les choses qui fonctionnent qu'on est un…

Plus...