Le Brésil vient de connaître ses plus graves inondations depuis un demi-siècle. A la fin du mois de novembre, c'est la région de Santa Catarina dans le sud du pays qui a été touchée. La catastrophe a fait une centaine de morts et près de 80 000 sans abri.

Dans un contexte de crise où nombre de routes étaient coupées, les habitants ont utilisé internet pour s'informer mutuellement. Plusieurs d'entre eux ont notamment utilisé le service Twitter pour envoyer des informations sous forme de messages courts de 140 caractères maximum, comme le rapporte le site Global Voices. Les journaux de presse écrite qui étaient dans l'incapacité de paraître ont utilisé le web pour informer les populations. Les blogueurs du coin se sont également mis de la partie ainsi que les vidéastes amateurs.

Thierry Roget est un Français installé sur place. ll est blogueur et il a suivi ces événements avec une attention toute particulière. Je lui ai demandé de me raconter comment les choses se sont passées. Il a notamment suivi les messages échangés avec la mention Itajaï sur Twitter, c'est le nom de l'endroit où il habite.

Ecoutez l'interview (5 min. et 21 sec.)

[Un extrait de cette interview sera diffusé dans la prochaine édition de l'Atelier des médias]

[Photo: Henrique Oscar Loeffler via Flickr]

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...