Si Internet a bouleversé la communication, les médias, la culture, les rapports sociaux, il semblerait que ce soit au tour de la monnaie de voir ses fondements se transformer. Internet, qui a la particularité d’être décentralisé, permet à de nouvelles monnaies dites “virtuelles” d'émerger. Parmi elles figure le Bitcoin, une monnaie créée en 2009 qui fait actuellement débat.

Que l’on soit sceptique ou enthousiaste le bitcoin reste encore un sujet complexe.

Pour remédier à cela, Eric Larchevêque et Thomas France ont créé un lieu appelé "La Maison du Bitcoin", entièrement dédié à cette nouvelle monnaie.

Reportage cette semaine à "La Maison du Bitcoin" et auprès de spécialistes (Etienne Hayem et Paul Jorion) pour vous permettre de tout savoir, ou presque, sur cette monnaie numérique.

Reportage : Manon Mella

Réalisation : Simon Decreuze

Nous avons souvent et à juste titre le sentiment que le système monétaire traditionnel est quelque chose d’immuable et d’imperturbable. Penser pouvoir créer soi-même de la monnaie était, jusqu’à l’apparition de l’Internet, difficile à concevoir. Et pour preuve: le droit de “battre monnaie” figure parmi la liste des “droits régaliens”, c’est à dire, dont seul l’Etat dispose le pouvoir.
La monnaie virtuelle la plus popularisée est le bitcoin.

Qu’est-ce que le bitcoin ?

  • Le bitcoin (de l'anglais « coin » : pièce de monnaie et « bit » : unité d'information binaire) désigne à la fois un système de paiement à travers Internet et une unité de compte utilisée par ce système de paiement.” (source)
  • Le bitcoin a été créé en 2009 par Satoshi Nakamoto. Un créateur mystérieux dont on ignore encore l'identité.

  • Il s’agit d’une monnaie numérique, décentralisée et anonyme. Sa transmission se fait par internet d’un utilisateur à un autre (“peer to peer”), comme de l’argent traditionnel. Le bitcoin n’est ni émis par une Banque centrale ni par l’Etat contrairement au système d’émission de la monnaie traditionnel.

  • Le bitcoin est une “crypto-monnaie”, qui fonctionne sur un principe cryptographique. Cela veut dire que le bitcoin est créé (et sa transaction est assurée) par des algorithmes mathématiques.
  • Il permet de faciliter les transactions commerciales puisqu'il ne nécessite aucun tiers (la banque).

Comment le bitcoin est-il créé ?

  • La monnaie est créée par les membres du réseau. On les nomme des «mineurs». Les mineurs mettent leur ordinateur au service de Bitcoin pour valider les transactions et sécuriser le réseau. En retour, les mineurs reçoivent une partie des frais de transaction des opérations qu'ils ont confirmées ainsi que des bitcoins.

Pour acquérir des bitcoins...

  • Pour obtenir des bitcoins il existe des plateformes en ligne sur lesquelles on peut acheter ou vendre des bitcoins contre des devises traditionnelles. Parmi ces sites : Weusecoins, PaymiumKrakenBitboat.
  • Certains endroits mettent à disposition des machines physiques qui permettent d'échanger vos euros en bitcoins. C'est la manière la plus simple d'en obtenir.


Les avantages du bitcoin


  • Avec Bitcoin on peut envoyer et recevoir de l'argent de manière instantanée et ce, partout dans le monde sans avoir à payer aucun frais de transaction.

  • Le bitcoin est surtout avantageux pour les commerçants. Les transactions Bitcoin sont irréversibles et ne contiennent pas d'informations personnelles ce qui leur permet d'être bien mieux protégés. Les commerçants peuvent de ce fait accéder à de nouveaux marchés (dans lesquels les cartes de crédit ne sont pas acceptées par exemple). L'usage du bitcoin pour les commerçants diminue les innombrables charges et frais.

  • La transparence : les utilisateurs du Bitcoin contrôlent entièrement leurs transactions et peuvent voir, grâce au "grand livre comptable" ("Block Chain"), toutes les transactions effectuées sur le réseau, en temps réel. Il semblerait donc que personne ne puisse manipuler le protocole Bitcoin car il est "cryptographiquement" sûr.
  • Bitcoin est un logiciel libre. Son code source est accessible ici (Github)

Les limites du bitcoin 


  • Sa volatilité : Jusqu'en février 2011 un bitcoin valait moins d'un dollar. Début 2013 un bitcoin en vaut 230. En décembre dernier le bitcoin atteint un pic à 1200 dollars. Cette valeur qui ne cesse de fluctuer représente un risque important pour les personnes qui investissent dans cette monnaie. Mais la volatilité du bitcoin devrait diminuer à mesure que le nombre d'utilisateurs sur le réseau augmente. C'est ce que l'on nomme l'effet réseau.
  • L' anonymat et l'absence de contrôles est une aubaine pour les trafiquants et pourrait favoriser le blanchiment et l'évasion fiscale s'il n'est pas un minimum contrôlé. 

Si le bitcoin est souvent critiqué et si (comme tout système) il comporte un certain nombre de limites, le Bitcoin reste une belle preuve de la validité du concept de monnaie "peer to peer". Le bitcoin a néanmoins le mérite d'ouvrir un débat important: celui des défauts du système monétaire actuel.

Ce qu'ils en pensent...

- Nous vous conseillons de lire cet article (en anglais) qui explique très bien le fonctionnement du bitcoin.

Bitcoin.org

- Blog de Paul Jorion 

- Symba : monnaie complémentaire locale créée par Etienne Hayem

- Le site de la Maison du Bitcoin 

Vues : 451

Balises : bitcoin, monnaie alternative, technologie, économie, émission

Commentaire de KUIKEU le 11 juillet 2014 à 23:59

Si je souhaite évaluer le taux de change réel du bitcoin vis-à-vis d'une autre monnaie, quel indice de prix associé au bitcoin

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

La vie de la communauté

Maiga a commenté l'article La pauvreté en Afrique,un tsunami silencieux. Conversation avec Jeffrey Sachs. de antonio torrenzano.
"On la met de côté ou on décide de s'en occuper vraiment.... Il est très difficile de mettre l'Afrique de côté pour une seule et simple raison, c'est l'Afrique qui fournit toute les…"
il y a 2 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

"Serial" est un feuilleton radiophonique diffusé directement sur le web sous forme de podcast qui connaît un énorme succès. Chaque jeudi, "Serial" raconte (en anglais) le meurtre de Hae Min Lee, une…

Plus
Facebookil y a 5 heures · Répondre
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Le #FactChecking est depuis longtemps une norme de déontologie journalistique, mais les sites dédiés à la vérification de l'information, comme PolitiFact, Chequeado.com ou Africa Check, sont encore…

Plus
Facebookil y a 8 heures · Répondre
Icône de profilSeynabou Cissé, djamel.somali, Asosiyasyon Jen Delmas 13 et 1 se sont joints à Atelier des médias
il y a 8 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a aimé le profil de Ismail Brice Tito AFFAGNON
il y a 10 heures
Migda a partagé le billet de Clara-Doïna Schmelck sur Facebook
il y a 11 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a partagé sa photo sur Google +1
il y a 11 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Les #médias ont largement relayé des sujets liés aux #violences faites aux #femmes, souvent à travers des chiffres et des statistiques. Mais, pour Clara-Doïna Schmelck, ils oublient un point important :…

Plus
Facebookil y a 11 heures · Répondre
Ismail Brice Tito AFFAGNON a partagé sa photo sur Facebook
il y a 11 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a partagé sa photo sur Facebook
il y a 11 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a aimé la photo de Ismail Brice Tito AFFAGNON
il y a 11 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a partagé la photo de Le Rêve Africain sur Google +1
il y a 12 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a partagé la photo de Le Rêve Africain sur Facebook
il y a 12 heures
Ismail Brice Tito AFFAGNON a aimé la photo de Le Rêve Africain
il y a 12 heures
Mankatou Roger a aimé la page de Mella Manon Mode d'emploi
il y a 12 heures
Clara-Doïna Schmelck a partagé son billet sur Facebook
il y a 12 heures

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation