Berlinale 2010 - Jour 6

Il y a des jours où rien ne va - ça y est, le mien est passé, des jours où tout roule - j'espère que cela sera samedi, des jours où les films sont plus rageant les uns que les autres à regarder - c'était dimanche et pourvu que cela soit le seul, et des jours où on est ré-emerveillé de regarder des films au cinéma. Ce jour-là, c'est aujourd'hui, mardi: 5 films qui m'ont surpris en bien, comme on dit en Suisse.9h00: première projection, je suis absolument ko, j'ai de la peine à tenir les yeux ouverts, la 1ère scène se passe dans une fôret, il n'y a que le bruit de la nature et l'histoire qui prend corps dans les quelques minutes d'avant-générique. Je me dis, c'est pas vrai, je vais pas pouvoir tenir tout le film, quelle idée de passer un film lent à cette heure! Et bien j'ai eu tort: à n'importe quelle heure, ce film est magnifique de simplicité, de silences qui disent mille fois plus que les films qui causent à bâtons rompus, et même moi qui ne suit pas un fan de la nature, je me laisse prendre au jeu de ce personnage à part entière. Sans compter cet enfant de 8 ans qui joue magistralement dans ce drame. Bal.12h00: Please Give , avec Catherine Keener que je ne vois pas assez souvent à mon goût...c'est sûr que mon goût m'aide à apprécier le film. Sa qualité principale: enfin une comédie étatsunienne, qui même si elle joue sur des ressorts usés, a une certaine finesse dans la description des situations, un humour subtile et une histoire un peu plus épaisse que le bouillon quotidien. Cela tient sans doute au fait que le sujet, en réalité n'est pas drôle et l'intention première est de raconter une histoire, pas de faire rire.16:00: Un film iranien très attendu. Je suis épuisé. Je m'endors donc presque tout de suite. Je me réveille, me rendors. Je dois bien rater 40% du film. De nouveau, pas de blablas mais des acteurs qui jouent avec les yeux, avec le corps, avec leurs émotions. Est-ce que le film est si bon. Je n'en sais rien, je suis circonspect. Mais je vais à la conférence de presse qui suit et là, comme il arrive parfois, le réalisateur semble parler mieux de son film qu'il ne l'a tourné. D'ordinaire, cela m'agace, car si on doit expliquer le film pour que les gens le comprennent, c'est qu'il y a un problème. Mais ce n'est pas la première fois que cela arrive pour un film iranien. Et j'ai plus d'indulgence: parce que ce qu'il a à dire est essentiel, important pour comprendre certaines choses dans son pays, et parce que l'on comprend que si le(s) message(s) sont si difficiles à percer, à faire leur chemin dans la tête des spectateurs, c'est que le réalisateur doit trouver l'équilibre entre ce qu'il veut transmettre et ce qui est autorisé à être transmis. Rafi Pitts veut que THe Hunter soit vu en Iran. Voir aussi Quotes of Day 620h30: Je dois voir The Illusionist, car j'ai interview le lendemain avec le réalisateur Sylvain Chomet. J'avoue, je n'aime pas Tati. J'aime les films d'animation, j'ai aimé les Triplettes de Belleville, mais là je me fais du souci. Et bien non, c'est vraiment pas mal pour finir. Tati en personnage animé j'aime bien. L'Ecosse animée aussi. Le pas de bla-bla aussi. Et tous ces détails dans les dessins faits à la main...très très réussi.22:30: Comme maintenant tout le monde le sais, j'aime les films scandinaves et à cause de 3 interviews qui s'enchaînaient, j'avais raté le film norvégien en compétition du lundi. Je me ratrappe. Que du bonheur: lumière glacée venue du nord, histoire aussi improbable que les personnages - ceci dit, je n'ai jamais voyagé en Scandinavie et étant donné que la plupart des films scandinaves sont portés par ce genre de personnages, ils ne doivent pas être si improbable que cela dans ces contrées! L'humour noir prend ici toute la palette des monochromes de cette non-couleur...ahurissant, hilarant, mais à ne pas mettre sous tous les yeux. Bon faut dire qu'à ce moment-là, j'étais au-delà de l'épuisement, cela aide aussi à se détendre. A Somewhat Gentle ManMaB
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...