Bénin, un pays d'amnésiques !

J'ai l'impression que je vis dans un pays ou tous ses fils sont amnésiques. En effet, des cas d'actes amnésiques son légions et un livre de 1000 pages ne suffiraient point pour en faire un compte rendu exhaustif. Je donnerai juste quelques exemples de cette pathologie d'amnésie dont nous souffrons et qui n'est pas de nature à nous conduire vers le vrai développement car un peuple sans mémoire est condamné à végéter dans les mêmes tares.

Qu'il vous souvienne qu'en 1990 de façon unanime le peuple a chassé du pouvoir le Général KEREKOU au motif qu'il est un dictateur et très mauvais gestionnaire. Mais très tôt en 1996, ce même peuple a tout oublié et la ramené en triomphe au pouvoir. Amnésie ou pas ?

Il y a très peu, le Ministre FAGNON membre du gouvernement de YAYI est allé faire avec son patron, des promesses de réalisations d'infrastructures aux populations mais qui juste là sont restées sans suite. Aujourd’hui, le même FAGNON devenu député critique le gouvernement auquel il a appartenu pour la non tenue des promesses. Quelle amnésie de sa part ?

Et là ou c'est plus étonnant, c'est que ce député (FAGNON) qui auparavant était traité de tous les noms d'oiseau au regard de sa conduite des affaires par les groupes hostiles au pouvoir sur les réseaux sociaux est aujourd’hui entrain d'être gracié et même d'être porté en triomphe par ces mêmes groupes. Amnésie ou pas ?

Je viens de lire un article sur le Professeur HOLO dans lequel il lui est attribué des déclarations faites à ses étudiants dans les courants des années 90 dont la substance est la suivante : « Dans la vie, il y a trois pouvoirs. Le pouvoir politique, le pouvoir financier et le pouvoir intellectuel. J’ai le pouvoir intellectuel et je méprise les autres ». Et l'article de poursuivre, dans vos commentaires, vous injuriez les hommes politiques qui, selon vous, n’avaient ni parole ni dignité. « Ces prisonniers de l’argent », aimiez vous dire. Que s'est t-il passé de cette période à ce jour pour que celui là ignore royalement cette théorie. Encore une amnésie me diriez vous.

Il y a de cela quelque temps, période de la lune de miel entre YAYI et TALON, ce dernier était voué aux gémonies au même titre que YAYI par une certaine classe. Mais en si peu de temps, il est porté en triomphe par ces mêmes qui le vilipendaient. Quelle amnésie collective !

J'ai juste choisi ces exemples de quelques hommes politiques et aussi du peuple pour montrer combien de fois nous souffrons collectivement de cette pathologie d'amnésie. Et il convient de trouver le bon remède pour s'en sortir car un peuple qui oubli son histoire est condamné à la revivre. Un être ou un peuple qui aspire au développement doit avoir de la mémoire pour mener des actions chronologiques et cadencées vers son bonheur. Aujourd’hui, c'est pas encore le cas dans mon pays ou les hommes politiques et le peuple en général souffre d'une amnésie collective qui se témoigne par la versatilité des hommes politiques et les aller-retour sur les systèmes de gouvernance politiques qui ont pour finalité la pauvreté. Alors fils et filles de ce pays, réveillons nous de cette amnésie dans laquelle nous végétons pour bâtir ce pays de rêve dont nous voulons.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...