Athlétisme: Pourquoi Usain Bolt est-il si fort ?

Voilà un sprinteur qui n'a pas eu besoin de plusieurs années et de plusieurs compétitions pour être une légende. A 21 ans, après les Jeux Olympiques de Pékin 2008, il l'était déjà. Précoce le gamin. Sur les deux évènements les plus important de la vie d'un athlète (JO et Coupe du Monde), il éclabousse les records les plus mythiques de la discipline (100m et 200m), avec des médailles d'or à la clé ! pire, il le fait avec une décontraction hallucinante ! Pourquoi est-il si fort ?Il faut chercher les réponses à cette question dans son mental, sa morphologie et ses prédispositions psychiques.Le mentalC'est le point commun de tout les plus grands champions. Il faut être solide dans la tête pour espérer glaner quelques médailles. Réussir à se convaincre qu'on est le meilleur, quoi qu'il arrive ! ce n'est pas si facile, Asafa powell en sait quelque chose; il n'a jamais réussi à s'imposer lors des grands rendez-vous alors qu'il était le meilleur sprinteur du monde. la faute au mental ! voilà une qualité indéniable dont dispose Bolt. A 17 ans, au championnat du monde junior où il courait le 400m, il affirmait déja qu'il peut faire de grandes choses sur des distances plus courte comme le 200m et le 100m. Sur la ligne de départ, il bouffait littéralement ses adversaires avec son assurance. à 23 ans, il est toujours aussi fort mentalement.La morphologieNe cherchez pas, c'est le premier sprinteur de ce gabari à atteindre se niveau de performance. C'est simple, avant l'arrivée de Bolt, aucun detecteur de talents n'avait le courage de miser sur ce genre de physique, plutôt atypique. Le choix se portait sur des hommes trapus, aux muscules saillant. On se disait à cette époque que les sprinteurs physiquement dense auraient une meilleure fréquence d'appuis et une puissance conséquente. Usain Bolt a fait mentir ces spécialistes. Il est plutôt longiligne (1.96m pour 86Kg), sans muscles démesurés. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, il n'a pas à rougir de sa fréquence d'appuis plus qu'acceptable, la diffénce avec ses adversaires se ferait au niveau de la longueur de sa foulée. Avec ces grands compas, sa foulée est supérieure de 0.3m (soit 30cm) en moyenne par rapport aux autres, faites le calcul, 0.3m x 100m = 3m ! soit la distance de différence sur la ligne d'arrivé entre lui et le second (Tyson Gay en l'occurence).Les prédispositions psychiquesPour mettre la machine en route, le cerveau de Bolt doit envoyer le plus rapidement possible l'information à ses jambes pour imprimer une cadence digne de ce qu'on a pu voir lors de ses courses. Les petits gabari sont avantagés sur ce point, car l'influ nerveux n'a pas à parcourir une longue distance (de la tête aux jambes) pour ordonner aux pieds de se mettre en route. Le problème est que Bolt est vraiment grand de taille, donc l'influ nerveux doit parcourir une plus longue distance pour parvenir à ses jambes. Miraculeusement, il n'en est rien ! la vitesse du signal nerveux est tout aussi rapide ! d'où la "prédisposition psychique".Ce n'est donc plus si bizare de voir Usain Bolt courir si vite. Certains affirment qu'il est impossible d'établir de telles performances sans dopage. Moi je dis non. Il est clair que Bolt ne présente aucun signe extérieur de dopage. En comparaison, rappelez vous de la façon de courir de Ben Johnson, de Tim Montgomery, de Maurice Greene, ils ont quelques choses en commun... ils forcent ! c'est surfait, c'est crispé ! Avec Bolt, c'est tout en relâchement, on sent un vrai plaisir à être sur la piste, en plus, techniquement il est perfectible...En tout cas, bravo monsieur l'éclair ! vous faites avancer votre sport et nos connaissances sur la mécanique humaine.J-Rv Djiahttp://djiathink.blogspot.com/
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...