Après les législatives

Ce que le président de l’Udpci a dit à la représente du Centre Carter

Le président de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (Udpci), Albert Toikeusse Mabri a reçu, mercredi 18 janvier 2012 au cabinet de son parti sis aux II-Plateaux, Mme Sabina Vigani, représentante du Centre Carter. Et ce, afin de "recueillir des propositions structurelles, et partager les avis et impressions, relatifs aux législatives du 11 décembre 2011". Mme Sabina Vigani a regretté le boycotte de ces élections par FPI. Selon elle, l’ex parti au pouvoir avait certainement peur de faire un mauvais score compte tenu de la démobilisation de ses militants et de ses cadres dont beaucoup sont en exil, depuis la chute de leur leader. Par ailleurs, elle a affirmé " avoir observé des débordements", et dénoncé "les dérives" de certains candidats.

Tout en reconnaissant lui aussi de "graves irrégularités" aux législatives, le président de l’Udpci a félicité le Centre Carter pour toutes les actions menées en Côte d’Ivoire jusqu’à ce jour. En s’engageant "à accompagner l’organisme dans le sens d’œuvrer au renforcement de la démocratie en Côte d’Ivoire". Le parti qu’il dirige des "dérives", Albert Toikeusse Mabri a dénoncé les pratiques anti-démocratiques, et a fait savoir à son interlocutrice que l’Udpci a engagé des recours en annulations dans plusieurs circonscriptions. Le Centre Carter, faut-il le rappeler aide les formations politiques et autres organisations publiques ou privées dans la prévention et la résolution des conflits, dans le renforcement de la liberté et de la démocratie.

 

                                                                       SERIBA KONE

                                                                     seriba67@yahoo.fr

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...