Après ebola... ?

Aujourd'hui, le fléau, c'est la fièvre ebola. le grand nombre de mort qu'elle laisse derrière elle en témoigne de sa puissance meurtrière. le pire dans tout ça, c'est 5000 morts et 13 567 victimes sur une très courte période.quant a sa transmissibilité, c'est du jamais vu.

Et après. voilà l'objet de notre préoccupation. ces 5000 morts et 13 567 victimes sont actuellement ceux de l'ébola. Et après... Nous, serons-nous dans un futur proche des victimes de l'ebole, l'eboli, l'ebolo, l'ebolu et l'eboly, personne ne sait. Depuis des millénaires le rythmes d'apparition des maladies épidémiques et calamiteuses diminue a grande échelle. Commençons par la lèpre pour l’antiquité, le sida, la pneumonie a un certain moment sous une forme aiguë, la grippe H1N1, le chikungunya, et l'ebola pour le 21ème siècle. on peut constater sans ambage que la période intermédiaire entre ces maladies se rétrécit de façon continue. Non seulement les maladies calamiteuses arrivent plus vite, mais aussi, leur capacité destructrices prennent de l'envergure.

Et, si la fièvre ebola n’était que la première de sa bande. comment s'y opposé sans perdre trop de temps pour élaborer des antivirus efficace ? comment est-elle parvenue jusqu’à nous ? telles sont les questions qui préoccupent l'esprit de certaines personnes. néanmoins le devoir de maison c'est "L'APRES EBOLA. A QUOI DOIT-ON S'ATTENDRE ?

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...