Ancien journaliste, nouveau blogueur ?

Le blog est-il l'avenir de la presse ? Il l'est au moins pour les journalistes entre deux postes. C'est en faisant ce constat, et en observant les effets conjoints de la crise de la presse papier et de la crise économique mondiale réduisant les revenus publicitaires, doublement dévastateurs pour la profession que Six Apart, l'éditeur de la plateforme de blogs TypePad, vient de lancer un programme pour sauver les journalistes, rien de moins !L'initiative de TypePadLa motivation énoncée par Six Apart est le soutien du journalisme en ligne, ce qui passe par l'accompagnement du journaliste dans ses premiers pas vers l'indépendance, le contrôle total sur ses sujets et leur traitement. Exit le directeur de publication ou le rédac'chef : le journaliste blogueur sera seul aux commandes. Et son blog mis à jour régulièrement sera sa carte de visite ! Quelques évidences parfois bonnes à dire ou rappeler à des journalistes "traditionnels".L'offre de blog TypePad, d'une valeur de 150 US dollars annuels, comporte 1/ un compte TypePad Pro, 2/ l'intégration du blog dans le programme publicitaire de la régie Six Apart Media, qui gèrera l'affichage publicitaire, dont les revenus seront reversés à son auteur, 3/ la promotion du blog dans l'annuaire de Blogs.com, qui permettra une meilleure visibilité et des liens croisés entre les blogs de journalistes créés.Pour en bénéficier, les journalistes doivent soumettre un lien vers le dernier article -ou vidéo- paru. Mais devant le nombre de demandes, qui vont prendre quelques semaines de traitement, Six Apart annonce que l'offre va bientôt s'arrêter. A contacter rapidement donc.Le paradoxe du journaliste-blogueurEn bloguant, un journaliste en mal de contrat peut faire montre de son activité, trouver des contrats ou des piges, mais la contrepartie est qu'il participe parallèlement à créer ce fameux contenu généré par les utilisateurs (article, photo, vidéo, voire photojournalisme via mobile...) dont la qualité contribue également à porter atteinte à la profession en dénaturant la fonction de journaliste.Le blog est aussi un espace d'expression dans lequel le journaliste peut développer des thèses plus prospectives, plus subjectives quoique documentées. Ou simplement dire des vérités qui ne seront pas caviardées par une direction de rédaction obéissant à des pouvoirs. Bref, pour reprendre des arguments de TypePad et paraphraser Guy "Narvic", on assiste à « la liberté retrouvée ou la naissance d’un néojournalisme dans les blogs » car la liberté d'informer et la relation au lecteur sont ignorés par les médias traditionnels.Oui, les raisons de bloguer sont nombreuses, et je ne connais aucun journaliste non blogueur dans mon réseau proche. Les temps changent.A ce sujet, il est particulièrement intéressant de noter que le débat sur les journalistes blogueurs se déroule essentiellement sur les blogs et non dans les articles des journaux.RappelDe par sa nature, le web est une plateforme de communication, de mise en commun. L'essor des technologies du web, des puissances des machines et du débit des serveurs a permis l'apparition d'un web communautaire étendu (forums, chats), qui a pu donner la vraie mesure de son potentiel avec la possibilité pour l'internaute de créer son propre contenu, via les blogs.Dans les médias, les journalistes ne sont pas seuls à traiter de tel ou tel sujet. En plus de les consulter ou de les interviewer, les experts étaient et sont toujours invités dans les colonnes des journaux papier et sur les plateau télé ou radio. On retrouve aussi dans les blogs des spécialistes d'une ou plusieurs disciplines, dont les compétences et l'esprit d'analyse apportent de la pertinence au débat. Pour Benoît Raphaël, Rédacteur en chef du Post.fr, certains blogueurs experts ont souvent une meilleure approche sur un domaine précis que les journalistes, thèse à laquelle j'adhère. Et, dans sa note bilan du 1er anniversaire du Post.fr, de constater que "Les internautes vont chercher leurs infos sur le Net, les relient entre-eux, les opposent, ils mettent le doigt là où d'autres médias n'avaient rien vu. Excellents lecteurs, ils se faufilent dans les interstices d'une info saturée pour en faire jaillir du sens, et créer de nouveaux contenus."Il a d'ailleurs fait office de précurseur en intitulant son blog "Demain tous journalistes ?". Un titre tellement prémonitoire, et ce n'est plus une question !Les blogs, mine d'or pour les sites d'information ?Certains médias ont d'ailleurs bien perçu l'intérêt d'héberger des blogs.Sous l'impulsion de Frédéric Filloux, alors Directeur de la rédaction de 20minutes et toujours très curieux et inventif en matière de journalisme et de web, j'avais lancé début 2003 les blogs sur 20minutes.fr (un développement php, partiellement inspiré des skyblogs, remplacé depuis par la plateforme d'un éditeur). Le contenu généré par les utilisateurs -dont de très nombreux blogs tenus par des journalistes- représentent aujourd'hui 20% de l'audience du site selon un article récent de Stratégies.La presse change car elle doit se réinventer. Elle a normalement certaines difficultés à admettre ce renversement des valeurs. J'ai des amis qui me parlent encore du PL, acronyme pour Parisien Libéré, et de l'âge d'or de la presse. Aujourd'hui, le débat est ailleurs : la presse est en pleine mutation pour s'adapter à son évolution forcée. Elle devra faire avec ses journalistes blogueurs, et surtout les laisser faire !La question des journalistes-blogueurs est aussi financière, car bon nombre participent bénévolement à des supports, leur apportant une visibilité et des revenus sans contrepartie. Pour citer un ami journaliste : "quand tu blogues, tu bosses gratis". Nul doute que la prochaine étape pour les titres web sera de recruter des journalistes blogueurs de qualité, moyennant rémunération. Dans le jargon, on appelle cela des piges !
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...